rescue york

aide au placement de yorks , autres petites races,et réformés d'élevage
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 11:05

FOCUS SUR: Le Grand Iris des Jardins



Ce sont ses petits poils colorés à la base des sépales qui lui valent le surnom d’iris barbus. D’une beauté toute particulière et élégante, le grand iris des jardins en fera tomber plus d’un. Il ne demande qu’un peu de soleil.


Un petit peu de botanique...
De son nom latin, Iris barbata ou Iris germanica, le grand iris des jardins aussi appelé iris barbus appartient à la famille des Iridacées. Le genre Iris ne contient pas moins de 210 espèces sans compter les nombreuses et innombrables variétés. Mais c’est bien l’iris barbus qu’on retrouve le plus souvent dans les jardins.
Son origine Les iris poussent dans tout l’hémisphère Nord, Europe, Asie, Afrique du Nord comme en Amérique du Nord. Le terme « Iris » provient du grec « Iridos » qui signifie messagère des Dieux, elle descendait sur terre porteuse de bonnes nouvelles en dessinant un arc-en-ciel. Cette fleur est donc depuis très longtemps considérée comme sacrée.

Portrait:
L’Iris des jardins est une plante vivace qui se développe essentiellement grâce à ses rhizomes. Un rhizome est une tige souterraine accumulant des réserves, qui permet la multiplication végétative de la plante, d’autant plus importante que les rhizomes se ramifient et prolifèrent. Vous l’aurez deviné, les iris sont des plantes qui poussent et prolifèrent très facilement. Pas besoin, de soins intensifs ou d’entretiens répétés, un iris bien exposé au soleil dans une bonne terre de jardin n’a besoin de rien d’autre pour fleurir tous les ans. L’iris barbus est cultivé pour ses magnifiques fleurs très décoratives et très particulières. Aujourd’hui, il existe une multitude de variétés aux formes, couleurs, et parfums différents. Le plus souvent d’une seule couleur, les fleurs peuvent aussi présenter des facettes bicolores, jaune, orange, rouge, bleu, rose, mauve,… striées ou marbrées, lisses, ondulées ou à frisotis. Il y en a pour tous les goûts. Les feuilles elles aussi sont originales. Elles sont repliées sur elles-mêmes sur tout leur long, ceci leur permet de se protéger contre le dessèchement en empêchant les pertes d’eau pendant la respiration. Ces plantes rustiques ne craignent donc pas le soleil.


Comment le soigner ? Le grand Iris des jardins est sensible à certains ravageurs et maladies :



Utilisations :
Les iris des jardins peuvent être plantés pratiquement partout, dans un emplacement ensoleillé à mi ombragé et dans une terre plutôt sèche. C’est cette simplicité et leur beauté élégante qui les rendent si attractifs. Dans les rocailles ou au pied des vieux murs, dans les talus et les massifs, en bordure d’allée, sur les berges et même dans le potager ! Faites attention car les iris ne fleurissent qu’en mai, pensez donc à les associer à d’autres plantes vivaces dont la floraison prendra le relais pendant les mois d’été, comme par exemple les lupins. Ces plantes ne doivent par contre pas faire de l’ombre à vos beaux iris. Les rhizomes ont également la propriété d’aérer le sol et de stabiliser les talus, les berges et les dunes. Ces tiges souterraines sont aussi très recherchées pour leur propriété en parfumerie. De l’iris est extraite l’irone, très à la mode dans les parfums.
MON EDEN


Dernière édition par Cristal le Mer 8 Mai - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 11:14

FOCUS SUR: Le Géranium zonale



C’est la fleur du printemps, des parterres, des jardinières sur les fenêtres et les balcons. Le géranium est symbole de sociabilité, d’estime et d’amitié.


Un petit peu de botanique...
De son petit nom latin, Pelargonium x hortonum, le géranium zonal appartient au genre Pelargonium et à la famille des Géraniacées. Le nom pelargonium regroupe des plantes diverses mais bien connues pour leur emploi constant dans la décoration des parterres, fenêtres et balcons.

Son origine:
Savez-vous d’où viennent ces jolis géraniums ? Et bien d’Afrique du Sud ! Les climats chauds, tropicaux et tempérés sont favorables au développement des Pelargonium, le continent détient pas moins de 96% des espèces de géraniums. Quant au nom, il vient de « pelargos » en grec, qui signifie la cigogne, la forme du fruit évoquant le bec de l'échassier. Géranium et cigogne, deux symboles de l’Alsace !

Portrait:
Le Géranium zonal est aussi appelé « Géranium droit » en opposition au Géranium lierre au port retombant. Son port est érigé et buissonnant. A l’origine, le géranium est une plante vivace, mais elle ne survit pas au froid de l’hiver. Elle se cultive donc comme une plante annuelle dans nos régions. Ses tiges et feuilles sont charnues et d’un vert pétillant plus ou moins zoné, contenant un petit cercle plus foncé à l’intérieur de la feuille, caractéristique de l’espèce. Les fleurs qui se détachent par petites grappes des feuilles, peuvent être simples, semi-doubles ou doubles dans des coloris qui s’étendent du blanc au rouge en passant par le rose, saumon, orangé ou mauve. Des teintes jaunes ou bleues n’existent pas naturellement. L’attrait décoratif des géraniums se situe donc dans les longues et vives floraisons. Il faut dire aussi que c’est une plante très facile à cultiver, un sol bien drainé, une exposition ensoleillée et un arrosage régulier suffisent. Il faut également enlever régulièrement les fleurs fanées, pour que la plante ne s’épuise pas à produire des fruits.

Comment le soigner ? Le géranium zonale est sensible à certains ravageurs et maladies :



Utilisations:
Ces petites plantes se plaisent presque partout. Favorisez un sol bien drainé et une exposition ensoleillée, elles seront comblées. Certaines seront plus à l’aise en pots accrochés aux fenêtres sur les balcons et les terrasses, alors que d’autres vivront leur petit bout de vie dans les bordures, massifs, rocailles en tant que plantes couvre sol. Les espèces au feuillage panaché quant à elles, se sentiront mieux en exposition mi ombragée à l’abri des pluies. C’est une fleur symbolique de cette période de l’année.
MON EDEN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 11:28

FOCUS SUR: la Glycine du Japon



Pour tous les romantiques des grands spectacles, les longues grappes très parfumées de la glycine deviennent un réel plaisir pour vos sens chaque fois que vous descendez dans votre jardin.

Magnifique !....... Plantez une glycine mesdames et vous irez au jardin vous enivrer de son parfum subtil.........

La glycine est aussi symbole de tendresse et d’amitié. À offrir à un ami cher…


Un petit peu de botanique...
La glycine fait partie de la famille des Fabacées. Vous retiendrez facilement son nom latin grâce à la série « Desperate Housewives ». En effet, vos héroïnes habitent toutes à Wisteria lane, « Wisteria » signifie glycine en latin. L'espèce, Wisteria floribunda, contient plusieurs cultivars, dont 'Alba', glycine aux fleurs blanches et 'Rosea', glycine aux fleurs rosées.

Son origine:
Comme son nom commun l'indique, la glycine du Japon vient… du Japon ! Mais elle doit son nom latin à un botaniste Américain, le Dr Wistar. Son parfum est très prisé et se retrouve dans la plupart des parfums de grandes marques !

Portrait:
La glycine est une grande et belle plante ligneuse et grimpante. En effet, sa croissance peut atteindre facilement plusieurs mètres par an, rien que ça ! Ses longues tiges s’enroulent autour de toutes sortes de support. Cette espèce porte aussi très bien son nom, en latin Wisteria floribunda, peut être traduit par la glycine floribonde. En réfléchissant à ce mot, tout de suite deux noms nous viennent en tête, « floraison » et « abondance ». Alors, comme la corne (d’abondance), la glycine est une plante présentant au printemps une panoplie de longues grappes pendantes toutes plus fleuries les unes que les autres. C’est un vrai spectacle pour les yeux, mieux, un bonheur renouvelé chaque fois que vous l’apercevez dans votre jardin. Elles dégagent aussi un doux parfum, réel plaisir pour vos sens. Contrairement aux glycines de chine, les glycines du japon fleurissent bien après l’apparition des feuilles, les grappes sont plus longues et plus parfumées. En fin de maturation, il n’est pas rare que vous entendiez des claquements très sonores. Ce sont les fruits sous forme de gousses qui éclatent et libèrent leurs graines. Attention car ces graines sont toxiques.


Comment la soigner ? La glycine est très facile à cultiver, résistante et rustique, elle pousse partout. Les maladies et ravageurs posent rarement problème, mais mieux vaut les connaître tout de même.




Utilisations :
Très prisée des banlieues chics américaines, la glycine se retrouve dans presque tous les jardins occidentaux. Elle grimpe partout, porche, mur, arche, toit, poteau…, rien n’est assez haut et grand pour elle. Si Wisteria floribunda est tellement appréciée, c’est surtout grâce à son abondante et extraordinaire floraison. En mélangeant plusieurs pieds de couleurs différentes, vous pourrez même obtenir un pêle-mêle de grappes de couleurs toutes plus belles les unes que les autres. Les originaux pourront essayer de tailler la glycine et lui donner la forme d’un arbuste nain en utilisant un tuteur. Mais ce serait un peu gâcher le potentiel de cette plante magnifique. Faites tout de même attention au support que vous utilisez car le tronc de cette plante en grandissant développe une force assez importante qui peut même déformer les matériaux les plus durs.
MON EDEN.




Dernière édition par Cristal le Mer 8 Mai - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 11:53

FOCUS SUR: la Pivoine officinale



Une plante bien de chez nous aux fleurs rouges rosées d’une beauté délicate. Dans la mythologie, cette « Rose de Notre Dame » est associée à Paeon, médecin des Dieux de l’Olympe.


Un petit peu de botanique...
La pivoine officinale ou pivoine commune est issue de la famille des Paeoniacées. Son nom latin, Paeonia officinalis, donne des indices quant à son utilisation dans le passé. En effet, au Moyen Age, la pivoine était cultivée dans les jardins pour ses propriétés médicinales.


Son origine:
La pivoine pousse naturellement dans nos forêts, prés et lisières. À l’origine, elle se cultivait en Europe méridionale et centrale. Les premières variétés horticoles sont apparues dès le XVIe siècle, dans le but de développer leurs propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires et narcotiques..


Portrait:
La pivoine est une petite plante d’environ 70cm de hauteur, herbacée et pérenne, essentiellement connue, outre ses propriétés médicinales, pour la beauté particulière de ses fleurs. Les fleurs, solitaires, aux pétales délicats de couleur rouge à rose entourant des étamines d’un jaune éclatant, se retrouvent en position terminale de la tige. L’éclat de la floraison vaut à cette plante l’expression que nous connaissons tous «être rouge comme une pivoine ».
Une fois installée dans votre jardin, vous remarquerez un phénomène particulier chez cette plante : les fleurs se referment la nuit. Ce phénomène est appelé « nyctinastie ». En refermant ses pétales autour des étamines, la plante protège et garde bien au sec tout son précieux pollen, car la nuit plus humide pourrait l’endommager. Les feuilles sont très découpées et se regroupent sous forme de trois lobes.
Si vous apercevez des fourmis sur vos pieds de pivoine ne vous inquiétez pas c’est tout à fait normal et inoffensif pour vos plantes. En effet, les fourmis sont tout simplement attirées par les pivoines car les fleurs sous forme de boutons sécrètent une substance sucrée. Les fourmis n’attaquent pas vos pivoines.


Comment la soigner ? La pivoine peut être sensible à quelques maladies.




Utilisations:
Les pivoines peuvent être plantées un peu partout. Très jolies isolées, dans les massifs, dans des jardinières ou même dans le potager, où vous pourrez cueillir de temps en temps quelques tiges, lorsque la fleur n’est encore qu’à l’état de bourgeon, pour en faire des bouquets. Dans ce cas, placez-les immédiatement dans l’eau. Veillez bien cependant à laisser au moins trois feuilles à la base pour assurer le développement végétatif futur de la plante.

Si vous désirez plutôt l’installer dans des massifs, associez-la à des plantes à floraison estivale. En effet, la pivoine fleurit à la fin du printemps, dans les environs du mois de mai, les autres vivaces prendront donc le relais pour tout l’été. Cette pivoine, commune de nos jardins et native de nos régions, éclairera d’une beauté toute naturelle la zone où vous déciderez de l’implanter.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 12:08

FOCUS SUR: Les rosiers anciens



Les rosiers comprennent deux catégories principales, les « Rosiers Anciens » pour les variétés créées avant 1867, et les « Rosiers Modernes » créés après cette date. Les rosiers anciens ont un aspect beaucoup plus sauvage et naturel.


Un petit peu de botanique...
Les rosiers dits « anciens » font partie de la famille des Rosacées. Nous allons ici en décrire trois types bien particulier : Les rosiers bourbons, les rosiers galliques et les rosiers de Portland. Leurs noms latins sont respectivement Rosa x borboniana, Rosa gallica, et Rosa portlandica.


Son origine
Le rosier bourbon est un hybride spontané apparu sur l’île de la Réunion, anciennement appelé île Bourbon. Le rosier gallique quant à lui est une espèce qui provient d’Europe centrale et Méridionale jusqu’à l’Asie Occidentale. Le rosier de Portland est lui aussi un hybride spontané découvert par la duchesse de Portland dans le Sud de l’Italie. Des variétés de rosiers sont découvertes partout et montrent l’engouement mondial pour ces jolies plantes.


Portrait:
Les rosiers anciens ont un aspect plus sauvage et un charme plus naturel que les rosiers modernes. Tout ébouriffés, ils présentent une très grande floraison, bien fournie et un doux parfum s’en dégage. Robustes et rigoureux, ils résistent bien aux maladies. Leur floraison est légèrement plus courte que celle des rosiers hybrides modernes mais elle reste spectaculaire et embaumera votre jardin d’un parfum rappelant les rosiers d’autrefois. Le rosier Bourbon et le rosier de Portland, deux arbustes plus ou moins remontants pouvant atteindre 1.50m de haut, présentent de très grandes et belles fleurs très pleines, doubles ou semi-doubles aux couleurs rosés crémeux. Les roses du rosier bourbon ont le pédoncule un peu plus court, elles sont moins dégagées du feuillage. Rosa gallica est un petit arbrisseau pouvant atteindre 2 mètres de haut parfois. Ses roses sont très différentes des deux autres rosiers. Réunies par groupe de 4, ses fleurs simples présentent 5 pétales d’un rose vif et sont très odorantes.


Comment le soigner ? Avec de bonnes conditions de culture, votre rosier ne devrait pas être très sujet aux maladies.





Utilisations:
Réfléchissez bien à l’emplacement de votre rosier, car si tout se passe bien il devrait garder sa place pour de nombreuses années. Choisissez lui une zone bien ensoleillée à l’abri du vent dans un sol bien drainé et non calcaire.
Sinon les rosiers peuvent être plantés partout. Platebande, massif, isolé, le long d’un mur,…
Ils font aussi de très jolies haies mélangées et défensives grâce à leurs fines épines. Les rosiers anciens embaumeront et illumineront votre jardin. Les rosiers en général ont dépassé le stade de plante commune dans les jardins. En effet, rares sont les jardins ne détenant pas au moins un rosier.
Imaginez, la passion des rosiers est tellement développée que des terrains entiers sont parfois décernés aux différents cultivars et hybrides de rosiers. Ces terrains sont appelés roseraies.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 12:24

qu'est ce que c'est beau une glycine ; ça grimpe partout j'en avais mis une ou j'habitais avant une blanche un peu bleutée mélangée a une passiflore ; le seul probléme c'est que ça s'accroche partout et si tu fais pas gaffe ça se met dans les barreaux d'un portail et s'enroule autour et aussi les serpents grimpent facilement dedans
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 13:09

J'ai trois pieds de glycine et un seul fleurit, celui qui est au sud ; en ce moment elle est superbe. Sur les deux autres un devrait être rose, peut être est-ce celle du japon mais je ne l'ai encore jamais vu fleurir depuis que je l'ai plantée il y a environ 8 ans. Je pense que pour les deux qui ne fleurissent pas elles n'aiment pas l'emplacement.
Revenir en haut Aller en bas
nanou
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 65

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 13:12

moi aussi j'aime les glycines ça habille joliment les maisons
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 13:36

tiens mimi regarde ce que j'ai trouvé pour les glycines qui ne fleurissent pas

Ma glycine ne fleurit pas !

Il peut s’agir en premier lieu d’une mauvaise exposition, qui empêche la formation des boutons floraux (une situation en courant d’air par exemple ou un manque d’ensoleillement). On constate également qu’une glycine plantée dans une terre trop riche développe essentiellement des tiges et prend des proportions considérables. Un excès de vigueur est préjudiciable à la floraison. Il est donc important de tailler régulièrement les pousses pour réduire leur croissance, les obliger à se ramifier et concentrer la sève, ce qui induit ensuite la floraison. Les glycines qui ont du mal à fleurir peuvent être palissées en orientant volontairement leurs rameaux presque à l’horizontale ou en les enroulant en spirale autour de gros tuteurs verticaux.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 8 Mai - 13:49

Merci Nura, oui toutes les deux sont mal placées mais je ne peux plus les déplacer les troncs sont trop gros. Je les taille tous les ans. Remarques, celle qui a fleuri c'est bien la première fois que je la vois aussi belle avec de belles grosses grappes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mar 11 Fév - 7:00







FOCUS SUR:






   - LE JASMIN D'HIVER -



Arbuste d'ornement par excellence, le jasmin d'hiver apporte sa parure fleurie au beau milieu de la saison hivernale. Peu capricieux, Il s'adapte bien aux différents climats et sols. Adoptez-le, votre jardin n'attend que lui et ses petites fleurs jaunes !



Un petit peu de botanique...

- Il existe 200 espèces de jasmin et elles appartiennent à la famille des Oléacées. Le nom latin du jasmin d'hiver est Jasminum nudiflorum. Il fleurit en hiver, alors que les feuilles ne sont pas encore sorties : c'est pourquoi l'espèce de ce jasmin se nomme nudiflorum, qui signifie «à fleurs nues».



Son origine

Le jasmin d'hiver poussait initialement dans les montagnes chinoises, à 4500 mètres d'altitude. Puis il a été cultivé par l'homme pour ses atouts esthétiques. Il a été introduit en Europe au XIXe siècle et s'y plaît sans problème, malgré un climat très différent : Il pousse même naturellement dans certains départements français, comme la Corse !


Portrait:

 À l'âge adulte, le jasmin d'hiver peut atteindre 5 mètres. Ses fleurs de couleur jaune vif à 6 pétales apparaissent entre décembre et mars. Elles sont larges de 3 centimètres. Soyez prudents avec ces jolies fleurs : offrir du jasmin d'hiver serait preuve d'insolence car ses fleurs sont inodores, contrairement à celles de la plupart des autres jasmins ! Ses feuilles à trois lobes n'apparaissent qu'au printemps. Cette plante est rustique : elle peut pousser sur des sols calcaires comme argileux, et résiste à des basses températures, jusqu'à -15 °C. Attention cependant, les fleurs craignent les gelées nocturnes.



Comment e soigner ?


Le jasmin d'hiver ne possède pas de parasites ou de maladies qui lui sont spécifiques : il est très robuste. Mais il n'est pas invincible pour autant...


Symptômes:   Diagnostic Maladie ou ravageur

Traitement et soins à apporter


Les feuilles sont collantes et se recroquevillent. On y observe de la fumagine.

Votre jasmin est attaqué par des pucerons !
Éliminez les pucerons à la main ou avec un jet d'eau, puis pulvérisez un mélange d'eau et de savon noir (150 grammes pour un litre d'eau bouillante).


Votre jasmin est devenu poisseux et couvert de fumagine.
Des cochenilles farineuses ont envahi l'arbuste et se nourrissent de sa sève.
Retirez les parasites : ce sont des bâtonnets blancs de quelques millimètres. Répandez un mélange d'eau, de savon et d'alcool à brûler jusqu'à ce que la colonie de cochenilles soit éradiquée.


La plante dépérit peu à peu puis meurt. Des champignons peuvent apparaître à sa base, parfois même après la mort.
Le pourridié a frappé ! Il s'agit d'un champignon se développant dans les eaux stagnantes. Il profite d'une blessure racinaire pour se répandre et dégrader les racines, ce qui tue la plante.
Malheureusement, lorsque les symptômes sont visibles il n'y a plus rien à faire... Arrachez le sujet atteint pour éviter la contamination. En guise de prévention, veillez à ce que l'eau ne stagne pas dans votre sol en le drainant convenablement.



Utilisations

Le jasmin d'hiver est uniquement utilisé pour l'ornement, mais il existe de multiples façons de se servir de sa parure pour embellir les jardins. Vous pouvez le faire grimper sur un treillage, sur un escalier extérieur, ou encore l'utiliser pour camoufler une barrière défraîchie ! Il est très apprécié sur une pergola et autour des fenêtres. Dans tous les cas, on utilise le palissage pour le faire pousser. Il peut également se développer sans support lorsqu'il pousse en cascade sur un balcon, ou en couvre-sol original sur une butte. Sa croissance raisonnable est appréciable, car le jasmin d'hiver ne nécessite pas de taille trop fréquente, sauf si vous désirez une plante buissonnante.

Mon Eden.




Revenir en haut Aller en bas
Margaux
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 64

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mar 11 Fév - 11:43

Très joli ! Je ne connaissais pas mais c'est agréable d'avoir de la couleur en hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mar 11 Fév - 15:52

ici il y en a beaucoup ils restent fleuris très longtemps

ja cochenille farineuse on a ça ici aussi c'est une galére ; j'essaierai le mélange savon et alcool a bruler si j'en ai encore cette année
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mar 18 Fév - 10:25



FOCUS SUR
L'Aloë vera







On le nomme la plante aux milles vertus : depuis 5000 ans, l'Aloë vera est réputé pour ses incroyables bienfaits médicinaux et cosmétiques. C'est aussi une plante grasse qui apporte exotisme et originalité dans votre intérieur. Elle a également l'avantage d'être très facile à entretenir et de se plaire dans toutes les pièces de la maison !


Un petit peu de botanique...
L'Aloe vera appartient à la famille des Liliacées, comme la tulipe et le poireau par exemple : étonnant, n'est-ce pas ? En latin, « vera » signifie « vrai ». Il s'agit d'uneplante vivace que l'on nomme également Aloès. Il en existe plus de 300 espèces, mais l'Aloë vera est la plus utilisée pour tous ses bienfaits.




Son origine
L'Aloë vera a vu le jour en Afrique, il y a de ça des millénaires. Les grandes civilisations utilisaient déjà cette plante pour toutes ses vertus : les Mayas l'appelaient « la fontaine de jouvence » et les Egyptiens s'en servaient énormément en cosmétologie. Cléopâtre était d'ailleurs réputée pour sublimer sa beauté avec le gel d'Aloë vera ! Ce sont des marchands africains qui l'ont importé en Occident. Aujourd'hui, il pousse naturellement dans certaines régions sèches de la planète, en Afrique équatoriale, aux Etats-Unis et en Amérique Latine.




Portrait
L'Aloë vera est une plante grasse sans tige qui atteint sa taille adulte à l'âge de 4 ou 5 ans. Elle est constituée de feuilles longues et épaisses pouvant atteindre 60 cm. Elles sont étroites, dentées et forment une touffe. On trouve une pulpe gélatineuse et incolore au cœur des feuilles : il s'agit du fameux gel qui contient de nombreux principes actifs. Lorsque l'Aloë fleurit au mois de mars, une longue hampe s'élève au centre de la touffe pendant deux semaines puis des fleurs jaunes ou orange s'épanouissent sur cette hampe.

 
Comment le soigner 
L'Aloë vera est une plante très solide qui est résistante à la plupart des maladies et ravageurs. Mais ne baissez pas la garde, il peut parfois subir des attaques ou souffrir des conditions de culture.


Symptômes  diagnostic  Maladie ou ravageur
Traitement et soins à apporter

Vous observez des tâches marron ponctuées de points noirs.
Il s'agit de l'attaque d'un champignon.
Grattez les zones brunes et aérez le substrat de votre Aloë vera.


Votre Aloë est devenu poisseux et couvert de fumagine.
Des cochenilles farineuses ont envahi la plante et se nourrissent de sa sève.
Repérez les parasites : ce sont des bâtonnets blancs de quelques millimètres. Tamponnez les feuilles avec de l'alcool ménager pour asphyxier les cochenilles.


Les feuilles deviennent marron et pourrissent
Votre plante est victime d'excès d'eau ou l'eau stagne dans son pot.
La solution est simple : limitez les arrosages et faites un trou au fond du pot ! Si votre Aloë pousse en extérieur, peut être aussi que le climat est trop humide : rentrez-le ou exposez-le en plein soleil et à l'abri de l'humidité.





Utilisations
La liste des bienfaits de l'Aloë vera est infinie. Son gel peut s'appliquer sur le corps : C'est un excellent antiseptique et il apaise les piqûres d'insectes et les irritations. Il permet également de régénérer les cellules et d'hydrater la peau. C'est l'anti-âge naturel idéal ! Il favorise la cicatrisation des plaies et agit même contre l'acné. Il peut jouer le rôle de complément alimentaire en agissant sur la fatigue et le stress. Vous pouvez vous-même prélever le gel d'Aloë vera lorsqu'il atteint l'âge adulte et concocter vos propres remèdes et cosmétiques !

Mon Eden



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mar 8 Avr - 11:09

FOCUS SUR Le Pommier d'ornement



Si vous vous désolez d'avoir un pommier qui ne donne pas de fruits de qualité, ne vous avouez pas vaincu : optez pour le pommier d'ornement ! Sa floraison habille subtilement le jardin au printemps et il est plus facile à entretenir que le pommier à fruits.


Un petit peu de botanique...
Il existe des dizaines d'espèces de pommier d'ornement. En botanique, tous les pommiers appartiennent au genre Malus, qui lui-même fait partie de la famille des Rosacées. La grande caractéristique de cette famille est la fleur : elle est composée d'innombrables pétales en rosace et d'étamines regroupées. La plus célèbre est bien sûr la rose...


Son origine
Le pommier d'ornement est naturellement originaire d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Il a toujours été apprécié pour ses qualités décoratives. L'Homme a su créer des variétés de pommiers d'ornement qui diffèrent par la couleur des fleurs ou du feuillage, la rusticité... Par exemple, la variété « Everest » est appréciée pour sa résistance et son abondante floraison, tandis que la variété « Nicoline » a les feuilles bronze avant de verdir.



Portrait
Le pommier d'ornement atteint généralement 2 à 6 m de hauteur. Cet arbre caduc fleurit aux mois d'avril et de mai. Avant la floraison, on y distingue des bourgeons rosés dont la couleur change progressivement. La teinte des fleurs dépend de la variété, allant de blanc pur à rouge très foncé, voire marron. À la fin de l'été apparaissent les fruits : de toutes petites pommes dont se régalent les oiseaux, mais qui ne sont pas comestibles pour les humains. En automne, le feuillage vert foncé rougit et apporte de très belles couleurs au jardin.



Comment le soigner ?

Le pommier d'ornement est plus rustique que le pommier à fruits. Mais il reste sensible à quelques maladies et ravageurs.

Symptômes Diagnostic Maladie ou ravageur Traitement et soins à apporter

- Les feuilles et les fruits brunissent, ces derniers pourrissent. Les jeunes rameaux se dessèchent.Il s'agit d'un champignon : la Tavelure du pommier. Elle est souvent la bête noire des maraîchers...En prévention, traitez votre pommier à la bouillie bordelaise au début du printemps et à l'automne. Vous pouvez également pulvériser régulièrement du purin d'ortie.

- Des taches marron et des points blancs apparaissent sur les fruits qui finissent par pourrir sur place.Il s'agit d'une maladie, la Moniliose, causée par un champignon qui s'introduit au niveau des blessures des fruits.Brûlez les fruits et les branches atteints loin de l'arbre, pour éviter que la maladie ne se répande. Puis traitez votre pommier à la bouillie bordelaise.

- Des points blancs apparaissent sur les feuilles et celles-ci jaunissent.Votre pommier est probablement victime de l'araignée rouge.Optez pour une solution écologique en pulvérisant un prédateur des araignées rouge : l'acarien Phytoseiulus persimilis. En prévention, maintenez le sol frais avec du paillage.


Utilisations
Comme son nom l'indique, le pommier d'ornement est exclusivement utilisé pour sa valeur esthétique. On le plante communément isolé dans les jardins, mais également en massifs ou en haies libres. Il est possible de le cultiver en pot sur une terrasse ou un balcon. Il s'intègre bien dans un petit jardin du fait de sa taille moyenne. Vous pouvez choisir sa forme en effectuant des tailles. Par exemple, s'il s'agit d'un arbre isolé, taillez votre pommier en été : ainsi, il aura un tronc élancé.
Une astuce si vous avez un verger : plantez votre pommier d'ornement à proximité du verger, il attire d'excellents pollinisateurs !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Stephanotis ou JASMIN DE MADAGASCAR...........   Mer 21 Jan - 8:26




Stephanotis : le jasmin de Madagascar
Le stephanotis, également appelé jasmin de Madagascar est une superbe plante d’intérieur qui fleurit tout l’été.

En résumé, voici ce qu’il faut savoir :
Nom : Stephanotis floribunda
Famille : Apocynacées
Type : Liane, plante d’intérieur

Hauteur : 3 à 5 m
Exposition : Lumineuse
Sol : Terreau plantes fleuries
Feuillage : Persistant
Floraison : Mai à octobre

Plantation du stephanotis :
Culture en pot du stephanotis :
Pour la culture en pot, il est recommandé de rempoter tous les 1 à 2 ans, de préférence au printemps.
Le pot fourni lors de l’achat sera vite trop petit donc prévoyez un rempotage rapide de votre stephanotis en dehors de la floraison
Une fois en place, évitez de le changer d’endroit car il redoute les déplacements


Culture en extérieur du stephanotis :
Le stephanotis est originaire de Madagascar et a donc besoin d’une température de 20° tout l’année pour bien grandir.
Pour la culture en pleine terre, un climat chaud été comme hiver est nécessaire et la plantation se fera au printemps.

Culture en pot et entretien du Stephanotis :
Choisissez un emplacement très lumineux pour votre stephanotis mais sans soleil direct derrière une vitre.
Évitez la proximité d’une source de chaleur comme un radiateur.
Protégez le des rayons du soleil aux heures les plus chaudes si il est derrière une vitre.
La température ne doit jamais descendre sous les 15°


Arrosage et engrais chez le stephanotis :
Arrosez de manière régulière mais sans excès pour ne pas asphyxier les racines.
1 arrosage par semaine doit suffire

L’apport d’engrais liquide pour plantes fleuries tous les 15 jours améliorera la croissance et la floraison
Le stephanotis a besoin de beaucoup d’humidité ambiante car il vit à l’état naturel en sous-bois.
Vaporiser régulièrement de l’eau non calcaire sur le feuillage.
En pot, le stephanotis a besoin de beaucoup d’humidité et appréciera d’être posé sur un lit de gravier ou de billes d’argile toujours humide pour recréer les conditions de son environnement naturel.

Stephanotis après la floraison :
La période classique de floraison du stephanotis s’étend de mai à octobre-novembre.
Ensuite, il convient d’hiverner votre plante en la mettant dans une pièce plus fraiche mais lumineuse.
La température idéale se situe autour de 20-21° l’été et 13-15° l’hiver.
En hiver, on supprime les apports de nourriture et ne l’arrose que si la terre du pot est sèche.

Taille du stephanotis :
Au printemps on peut tailler la liane sans problème pour la faire repartir de plus belle et luis assurer une nouvelle floraison.

A savoir sur le stephanotis :
Comme son surnom l’indique, le stephanotis est originaire de Madagascar où il vît à l’état naturel et en extérieur dans les sous-bois. On l’utilise sous nos climat comme plante d’intérieur.

Le Jasmin de Madagascar est une liane qui offre un feuillage vert foncé, coriace et luisant, et des fleurs du printemps à l’automne qui apparaissent à l’aisselle des feuilles.
On le trouve généralement sur un tuteur car elle est incapable de grimper toute seule.

Maladies et problèmes chez le stephanotis :
Si un amas blanchâtre apparaît comme un duvet cotonneux sur votre stephanotis, il s’agit de cochenilles.

dissimuler.
De forme ovale, la cochenille farineuse se recouvre souvent d’un amas blanc ou rosé qui lui donne un aspect cotonneux.
Ici sur un beaucarnéa, elle peut prendre des formes légèrement différentes selon la plante.
On trouve aussi des cochenilles à carapaces de couleur brunes qui ressemblent à des petites coques noires accrochées aux tiges et/ou aux feuilles.
Une question particulière sur les cochenilles ?



Quelle est la période propice aux invasions de cochenilles ?
Il n’y a pas vraiment de période propice mais plutôt des conditions de développement. Les cochenilles aiment en effet la chaleur et une certaine humidité.
Nous les retrouvons tout au long de l’année sur les plantes d’intérieur.
Elles sont fréquentes au printemps, en été et jusqu’au début de l’automne dans nos jardins.
Elles ne peuvent se développer en hiver en extérieur mais un nettoyage des zones infestées est quand même recommandé.

Quelles sont les conditions favorables de reproduction ?
Comme nous venons de le dire les cochenilles aiment la chaleur et l’humidité.
Elles aiment particulièrement les milieux confinés, humides et surtout les températures élevées.
Un intérieur humide ou le fait de pulvériser régulièrement de l’eau sur le feuillage accentue le phénomène.

De même, à la fin du printemps ou au début de l’automne lorsque les températures sont assez élevées et que l’air extérieur est plus humide.
Le fait d’avoir des cochenilles sur une plante est souvent un facteur de contagion pour les autres végétaux.

Quels sont les risques pour la plante ?
Les cochenilles sont à prendre au sérieux car une attaque peut condamner définitivement votre plante.
Elle se nourrit de la sève de la plante qui finit donc par s’affaiblir.
Cela altère le bon développement et la croissance des végétaux et peut provoquer l’apparition d’un champignon noir appelé fumagine.
Sur les fruitiers comme les agrumes, les cochenilles peuvent compromettre la récolte, voire condamner l’arbre, si elles ne sont pas traités à temps.
Comment lutter contre les cochenilles ?
Traitement préventif des cochenilles :
Pour les plantes d’intérieur, effectuez un traitement contre les cochenilles de l’automne jusqu’au début du printemps, 3 à 4 fois durant cette période.

Traitement curatif des cochenilles :
Dès l’apparition de la cochenille, supprimez leurs carapaces avec un chiffon imbibé de bière, d’alcool à 90° ou d’eau savonneuse puis traitez avec un produit anti-cochenilles.
En cas de grosse invasion, brûlez ou faites disparaître immédiatement les branches infectées.

Recette naturelle et bio anti cochenille :
La meilleure recette consiste à diluer dans 1 litre d’eau, 1 c à  café de savon noir liquide, 1 c à café d’huile végétale et 1 c à café d’alcool à 90°.
Vous pulvérisez cette solution 1 fois par jour pendant 3-4 jours.

Il existe aussi des anti-cochenilles à base d’huile blanche qui ont prouvé leur efficacité.
Vous les trouverez dans les magasins spécialisés.
Une pulvérisation à base de purin d’orties est également efficace en cas d’attaque.
Vous pouvez également limiter leur progression grâce à un jet d’eau puissant ou en nettoyant le feuillage à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à 90° et en rinçant ensuite à l’eau claire.

Attention, il faut traiter rapidement au risque de voir la plante totalement envahie et condamnée.
Végétaux souvent touchés par la cochenille ?

cochenille On retrouve la plupart des plantes vertes d’intérieur comme le ficus ou l’hibiscus, les orchidées, les rosiers, mais aussi les agrumes, le tilleul, les hortensias, le laurier-rose, le lilas, l’olivier, le mûrier, le groseillier, le pêcher, ou encore, plus rarement, le pommier.
Notons que les agrumes sont particulièrement vulnérables aux cochenilles.
Un traitement rapide et efficace contre les cochenilles permet d’éviter la contagions des autres végétaux de votre maison




Le stephanotis peut être sujet aux acariens comme les araignées rouges, surtout lorsque l’air ambiant est trop sec

Suivez nos conseils pour bien lutter contre les araignées rouges
Les feuilles jaunissent chez le stephanotis lorsque l’eau d’arrosage est trop calcaire ou si il manque de lumière.

Utiliser l’eau de pluie ou de l’eau minéral pour arroser votre sptephanotis
Donnez lui un peu plus de lumière

Conseil malin à propos du stephanotis :
Un apport d’engrais organique spécial plantes fleuries améliorera la floraison.




Le stephanotis : parfum de star
Le stephanotis (ou jasmin de Madagascar) était la plante préférée de Marilyn Monroe. Sa floraison demande un peu d’attention, mais ses fleurettes élégantes et incroyablement parfumées méritent bien quelques efforts.

Plante porte-bonheur originaire de Madagascar, d’où il fut rapporté au XIXe siècle, le stephanotis est traditionnellement utilisé dans les bouquets de mariée.
S’il n’est pas guidé sur un support, il se déploie en longues guirlandes qui, rassemblées, évoquent un voile nuptial ou peuvent servir à tresser une couronne.
Ses fleurs blanches, en trompettes étoilées, possèdent une senteur subtile et chaleureuse, mélange de jasmin et de lys. Un effluve des plus prisés qui entre dans la composition de nombreux parfums, comme Night of Fancy d’Anna Sui ou Love of Pink de Lacoste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 21 Jan - 9:21

Merci Cristal pour tous ces précieux conseils j'en avais trouver un a mon travail,j'attends qu'il fleurisse..
Revenir en haut Aller en bas
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Mer 21 Jan - 10:39

Merci Cristal pour les précisions
Revenir en haut Aller en bas
Margaux
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 64

MessageSujet: Re: fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS   Sam 24 Jan - 6:23

Cristal.
Revenir en haut Aller en bas
 
fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fOCUS SUR LES PLANTES ET LES FLEURS
» Les plantes grasses en fleurs
» Plantes et fleurs en jordanie à Petra
» quelles plantes grasses choisir?????????
» Fleurs mutantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rescue york :: Bavardage en Tout Genre :: Plantes et Jardins-
Sauter vers: