rescue york

aide au placement de yorks , autres petites races,et réformés d'élevage
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Ven 5 Avr - 8:35

merci du conseil Cristal, je mélangerai donc les orties à la terre avant de planter mon pied de tomates cerises.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Ven 5 Avr - 9:25

Oui Michèle.


Tomates cerises : une belle idée pour l’été
La tomate cerise est facile à cultiver et la récolte est souvent abondante.


En résumé, ce qu’il faut savoir :

Hauteur : 80 à 140 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, assez riche

Récolte : Eté, laisser mûrir sur le pied




Faire pousser des tomates cerises :

Planter des tomates cerises achetées en godet ou en pot :

Si vous achetez les tomates cerises en pot, c’est que vous les aurez achetées au printemps ou au début de l’été.
Plantez-les alors dans un endroit ensoleillé et plutôt abrité du vent.
Respectez un espace de 80 cm environ entre chaque plant.

Apportez un engrais potager ou tomates 1 à 2 fois par mois, cela améliore beaucoup la récolte.

Tailler les tomates cerises :
Il faut favoriser une bonne exposition des fruits à la lumière.

Supprimez les pousses (on les appelle des « gourmands » ) qui se développent à la jonction entre une feuille et la tige.
Ces « gourmands » puisent beaucoup de sève et c’est toujours au détriment de la croissance de la plante.
Lorsque la plante aura atteint sa hauteur maximale, taillez la tête en laissant environ 5 groupes de feuilles.

Récolte des tomates cerises :
La tomate cerise se cueille lorsqu’elle est bien colorée.


Certains fruits peuvent arriver plus tard en maturation.
Vous pourrez les cueillir et les faire mûrir dans votre garage ou sur une bordure de fenêtre.

Avec les tomates encore vertes, réalisez une délicieuse confiture de tomates vertes

A savoir sur la tomate cerise :
De culture facile et ne nécessite que peu d’entretien,

la tomate est l’un des légumes les plus cultivés au monde.
Dans le potager ou au jardin, mais également sur un balcon ou une terrasse, cette plante aura l’avantage d’être également très décorative.

Conservation des tomates cerises :
Il faut éviter à tout prix de les mettre au réfrigérateur.
L’idéal est de les mettre dans un endroit relativement frais mais pas trop sec.

Conseil malin sur la tomate cerise :
Un paillage fertilisant du type coques de cacao conviendra parfaitement à vos plantations de tomates !
---

Vous pourrez aussi en faire de délicieuses confitures.
Les tomates vertes vous donneront une confiture ferme et très délicieuse.

Les tomates rouges sont moins appréciées, car la confiture obtenue est quelquefois plus farineuse.
---

Maladies et insectes des tomates cerises :

Le mildiou : Tâches brunes sur les feuilles
L’oïdium : Feutrage blanc sur les feuilles
Pucerons : Les feuilles s’enroulent

Comme le dit si bien Nura: " bouillie bordelaise "
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Ven 5 Avr - 9:45

il ne faut jamais mais jamais mettre les tomates au frigo; ça casse tout le gout c'est pour ça que les tomates en supermarché n'ont aucunn gout et ressemblent à du carton qd on les mange
l'idéal est d'avoir un producteur prés de chez soi qui ne les mettra pas au frigo; ou faire ses tomates soi memes

pour les bananes c'est pareil ne jamais les mettre au frigo elles gélent et noircissent
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 5 Juin - 7:55

Ne jetez plus vos coquilles d’oeuf : gardez-les pour le jardin !

Depuis que je jardine, je ne jette plus mes coquilles d’œuf à la poubelle. Ce sont de véritables facteurs de bien-être pour mon jardin.

Engrais, pots biodégradables ou encore répulsifs à nuisibles, les coquilles d’œuf sont mes alliées jardin !

Les coquilles d’œuf, un bon engrais

Les coquilles d’œufs sont une matière très riche en minéraux. Les mêmes que ceux contenus dans l’engrais classique pour le jardin. Pour redonner vigueur à mes plantes, j’ajoute quelques coquilles d’œuf à mon compost.

Une fois par mois à peu près, je saupoudre des coquilles d’œuf écrasées autour de mes plantes d’intérieur. Et pour qu’elles soient bien sèches, je les passe d’abord au four quelques minutes.

Mais ce n’est pas tout : les coquilles d’œuf me servent à bien d’autres choses dans mon jardin…



Des pots biodégradables

A tous ceux qui veulent faire pousser des graines sans pour autant utiliser des pots en plastique ou en argile, j’ai la solution pour vous.




Une coquille d’œuf évidée, remplie de terre fera très bien l’affaire !

N’oubliez pas de faire un petit trou dans la coquille pour le drainage et le tour est joué. Lorsque la plante sera prête à être transplantée, fissurez la coquille et mettez le tout en terre. En plus, la coquille va nourrir la terre autour du jeune plant.



Un répulsif efficace !

Les coquilles d’œuf sont un bon répulsif pour les nuisibles et en particulier les limaces.

Je parsème des coquilles d’œufs broyées autour de mes plants de salade pour éloigner ces petites bêtes. En effet, elles détestent se déplacer sur cette texture peu confortable et vont donc se nourrir ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 5 Juin - 8:48



Des graines germées pour la cuisine

Si les céréales et les graines de légumineuses sont connues pour leurs bienfaits, les pousses issues de la germination de ces graines sont réputées encore plus riches en éléments bons pour notre santé.

En suivant une technique simple mais méthodique, on peut les cultiver facilement chez soi.

Pourquoi consommer des graines germées ?

Les graines germées renferment une mine d’éléments utiles à notre corps. Parmi eux, les vitamines B et C, le carotène qui aide à lutter contre le vieillissement des cellules et des minéraux tels que le calcium, magnésium, fer et phosphore en teneurs élevées. Enfin, elles sont surtout très riches en protéines végétales dotées de tous les acides aminés essentiels. À titre d'exemple, sachez que 100 g de blé germé contient 27 % de protéines quand 100 g de viande en contient entre 14 et 22 % !
Quelles graines ? Dans l'univers des graines germées, la palette des goûts est très vaste. L’espèce la plus connue est le haricot mungo dont les graines germées donnent les fameuses pousses de « soja » (ce n’est en réalité pas du soja). Pour les non-initiés, vous pouvez débuter avec les graines d'alfalfa, une autre légumineuse proche de la luzerne qui devrait ravir toutes les papilles. Ensuite, on trouve dans les rayons bios des magasins spécialisés un grand nombre d’espèces à tester.

Voici quelques suggestions :

Céréales : avoine, blé, épeautre, maïs, orge, millet, seigle...

Légumineuses : fenugrec, haricots, lentilles, pois chiches, trèfle…

Mucilagineuses : cresson, lin, roquette, moutarde...

Oléagineuses : sésame, tournesol...

Espèces légumières : basilic, betterave, brocoli, carotte, céleri, chou, épinard, fenouil, persil, radis…

Quelques règles de base La germination consiste à faire sortir les germes de graines. Pour cela, une règle simple doit être appliquée :

toujours maintenir les graines humides.

Dans la majorité des cas, trois jours suffisent pour que les pousses apparaissent.

Ensuite, il est possible d’influer sur la croissance des pousses.
Si l'on souhaite récolter des pousses blanches et courtes, le pot doit rester à l'abri de la lumière.

Si l'on préfère des pousses plus longues et plus colorées, les graines devront germer quelques jours de plus et surtout être exposées à la lumière afin que la chlorophylle soit synthétisée.

Comment s’y prendre ?

1. Versez dans un grand pot de verre ou dans un saladier 1 à 2 cuillères à soupe d'une seule et même variété de graines.

2. Rincez-les abondamment pour supprimer la poussière. Egouttez-les à l’aide d’une passoire avant de les recouvrir à nouveau d'eau.

3. Recouvrez le pot ou le saladier avec un linge humide ou une mousseline tenue par un élastique et laissez tremper les graines durant toute une nuit.

4. Au matin, égouttez puis rincez les graines.

5. Re-complétez avec de l’eau de façon à ce que les graines soient immergées mais surtout pas noyées.

6. À midi, répétez l’opération, égouttez, rincez puis ré-immergez les graines. Idem le soir.

Après 3 jours environ, les pousses seront enfin prêtes à être consommées. Elles doivent être rincées une dernière fois avant consommation.

Crues ou cuites, elles se marient à tous les plats : salades, mélangées à des crudités, en accompagnement d’une viande ou d’un poisson, avec du riz…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Ven 19 Juil - 16:33

FOCUS SUR :  Le lys asiatique



La belle plante de la semaine  :Le lys asiatique




Le lys, symbole de la royauté française, donnera des airs royaux à votre jardin. Il symbolise aussi la pureté et la noblesse, et offre une dimension luxueuse aux bouquets et compositions florales.


Un petit peu de botanique...

Tous les lys, dits aussi lis, sont des plantes herbacées de la famille des Liliacées et appartenant au genre Lilium. Comme les rosiers, une multitude de nouvelles variétés et hybrides de lys sont créées chaque année. Les lys asiatiques, Lilium hybridum, sont les plus connus et les plus cultivés.


Son origine :

Les lys asiatiques sont issus d’un croisement horticole entre le lys bulbifère indigène et des espèces asiatiques. Originaires des régions tempérées de l’hémisphère Nord (Europe, Asie, Inde, Japon, Etats-Unis, Canada,…) ils sont aujourd’hui cultivés dans le monde entier.


Portrait

Les lys, grâce au port majestueux, à la beauté des fleurs, à la diversité des coloris et au parfum suave, sont appréciés universellement. Qui n’a jamais contemplé cette magnifique fleur au parfum qui peut remplir une pièce presque instantanément, sans imaginer que cette plante bulbifère était en fait très facile à cultiver. En effet, son bulbe est constitué d’écailles épaisses qui sont en réalité des feuilles modifiées assurant le stockage des réserves de la plante et la résistance de la plante même à une température de -15°C. Du centre de ce bulbe, vers le mois de juillet, émergera la tige florale garnie de feuilles, jusqu’à 1m50 de hauteur. De magnifiques grandes fleurs en large coupe ou légèrement en trompette se succèdent durant trois semaines environ. Du rouge le plus profond au blanc le plus pur, en passant par toutes les teintes intermédiaires rosé, blanc, orangé, jaune, moucheté de pourpre ou marginé de blanc, il y en aura pour tous les goûts.


Comment le soigner ? Le Lys asiatique est sensible à certains ravageurs et maladies :

Diagnostic et traitement du Lys asiatique






Utilisations

Les fleurs de lys ont un succès fou dans les bouquets floraux. Souvent centre de l’œuvre, leur parfum est impressionnant. Symbole des rois de France, malgré la révolution, la fleur de lys est représentée sur un grand nombre de monuments. Dans le jardin, les lys se plairont dans un endroit bien ensoleillé et un sol plutôt drainé. Un mélange de sable et de terreau riche en humus humide pourra être apporté. Vos fleurs de lys auront fière allure dans les massifs et plate-bandes, en bordure de chemin ou dans les rocailles. Pour la cultiver en pot, préparez de grands et jolis pots en respectant les besoins en terre de la plante. Enfouissez les bulbes à une dizaine de centimètres de profondeur. Sans oublier d’arroser abondamment en été, ils décoreront parfaitement balcon, jardinière, véranda, jardin d’intérieur et terrasse. N’oubliez pas que les pétales de la fleur de lys sont comestibles. A utiliser dans la décoration de vos desserts par exemple sans limitation !

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Ven 19 Juil - 16:47

FOCUS SUR : l'Hydrangea arborescens Annabelle

La belle plante de la semaine : Hydrangea arborescens Annabelle




Voici un arbuste magnifique à la floraison blanche spectaculaire.


Un petit peu de botanique...

L’Hydrangea arborescens est un arbuste de la famille des Hydrangeacées. La variété ‘Annabelle’ porte de grandes bractées de couleur blanche. En France, l’Hydrangea est plus communément connu sous le nom d’hortensia.


Son origine

L’hortensia arborescent est originaire d’Amérique du Nord et du Sud-Est des Etats Unis. L’hiver étant très rude dans cette partie du globe, nous pouvons facilement imaginer que l’hortensia est une plante très résistante au froid, elle se cultive donc aisément sous nos climats.



Portrait

L’hortensia est un arbuste à feuilles caduques qui peut atteindre jusqu’à 3m de haut. L’arbuste porte de larges feuilles d’un vert profond. Mais sa particularité provient de ses fleurs très décoratives. En effet, les grandes bractées sphériques se composent de deux types de fleurs. Le centre se compose de minuscules fleurs blanches fertiles entourées de grandes fleurs stériles d’un blanc pur, très visibles. La floraison estivale est très abondante et les inflorescences gigantesques. Les hydrangeas ont parfois la particularité de fleurir d’une belle couleur bleue, c’est le cas des Hydrangea macrophylla, lorsqu’ils sont plantés dans un sol riche en aluminium.


Comment le soigner ? L’hortensia est une plante rustique, qui résiste généralement assez bien aux parasites et maladies.

Diagnostic et traitement de l'Hydrangea arborescens Annabelle




Utilisations

L’hortensia arborescent ‘Annabelle’ peut être planté dans n’importe quel sol. La terre de bruyère n’est pas nécessaire comme pour les autres hortensias. Il est magnifique dans les massifs quand une large place lui est réservée, en bordure de chemin, le long d’un mur à l’abri du vent ou encore sous un grand arbre à une exposition mi ombragée. Il faut préférer un endroit à l’abri du vent car il n’est pas rare que les longues tiges s’affaissent sous le poids des lourdes masses de fleurs. Il prendra aussi une jolie place sur votre balcon, terrasse ou dans une jardinière. Évitez seulement les sols calcaires. Il vous faudra aussi peut-être tuteurer vos hydrangeas pour éviter que les branches très fleuries ne tombent.

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Ven 19 Juil - 16:58

FOCUS SUR : Le Safran

La belle plante de la semaine : Safran



Surnommé l’or rouge, le safran est une toute petite plante aux multiples utilisations.


Un petit peu de botanique... Le safran est une épice extraite de la fleur d’un Crocus, le Crocus sativus, appartenant à la famille des Iridacées. Safran est aussi le nom de la plante.



Son origine

Les crocus sont originaires de nos régions et plus particulièrement des régions montagneuses du pourtour Méditerranéen jusqu’en Asie mineure. C’est en Iran que le safran est le plus cultivé.


Portrait

Crocus sativus est un petit bulbe qui fleurit à l’automne. Très discrets mais néanmoins spectaculaires, les crocus gagnent à être cultivés. La première année, la floraison est toujours un peu difficile mais les années suivantes ce sont entre 4 et 12 fleurs d’une belle couleur mauve qui s’épanouiront durant la nuit. Petite par la taille mais grande par le charme, cette impressionnante couleur se remarque de loin. Entourée de quelques feuilles bien vertes. Ses longues étamines rouges participent aussi au côté décoratif.


Comment le soigner ? Le crocus safran est sensible à divers ravageurs et maladies.

Diagnostic et traitement du crocus safran



Utilisations :

Son utilisation remonte à la préhistoire, nos ancêtres l’utilisaient pour peindre des mammouths. Plus récemment, Michel-Ange teintait ses peintures de safran pour illuminer le plafond de la chapelle Sixtine. Parfum, remède, aromate ou colorant, le safran a de tous temps connu de nombreuses utilisations et son prix, toujours très élevé, lui a valu le joli surnom d’or rouge.
Ces bulbes se plantent partout, tant que le sol est léger et la parcelle bien ensoleillée. Si le sol est trop compact ou trop humide, il faudra ajouter un peu de sable car les crocus préfèrent les terres sablonneuses ou argilo-calcaires bien drainées. En potée sur les balcons ou terrasses, ou en pleine terre dans les massifs, les rocailles, les bordures, les plates-bandes, les prairies, ils trouveront leur place. Éparpillés dans la pelouse, ils lui donneront une belle ambiance naturelle et champêtre.
On extrait le safran des stigmates rouges de la fleur, bien que cultivée aujourd’hui dans de nombreuses régions, cette épice reste rare et chère. Il faut plusieurs centaines de fleurs pour n’obtenir que quelques grammes de safran.

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 13 Aoû - 10:09

FOCUS SUR   le Tamaris d’été


La belle plante de la semaine : Tamaris d’été





Le Tamaris d’été est un magnifique arbuste, au port très élégant, qui se couvre de fleurs dans la gamme des rouges clairs, roses et blancs. Apprécié depuis fort longtemps, il est même cité plusieurs fois dans la Bible.


Un petit peu de botanique...

Le Tamaris d’été appartient à la famille des Tamaricacées, regroupant des arbustes supportant bien les sols secs et salins. Le Tamarix ramosissima fleurit en été, alors que d’autres espèces de Tamaris fleurissent au printemps ou même en hiver.


Son origine

L’origine du nom vient probablement de la rivière Tamaris, en Espagne. Le Tamaris est très répandu à l’état sauvage autour du bassin méditerranéen et au Proche-Orient. Importé aux Etats-Unis comme arbre ornemental, il a envahi les régions semi-désertiques de Californie, où le sol, sec et salin, ainsi que le climat chaud lui conviennent particulièrement bien. Pour lutter, un scarabée originaire de Chine se nourrissant de feuilles de Tamaris a été introduit avec succès. Un bel exemple de lutte biologique.


Portrait

Arbuste ornemental atteignant quelques mètres de hauteur, le Tamaris est apprécié pour l’aspect aéré de son feuillage fin et léger, constitué de petites feuilles molles en forme d'écailles, et aussi pour sa magnifique floraison dans les tons rouges clairs, roses ou blancs. Innombrables petites fleurs regroupées en fines grappes forment de longs épis souples et retombants, qui offrent un spectacle enchanteur sous une petite brise estivale. Il apportera une touche d’élégance et de légèreté à votre jardin.


Comment le soigner ?

Arbuste rustique, le Tamaris est très résistant aux maladies. Il supporte bien le gel. Il préfère nettement les sols secs et légers, évitez les terres lourdes et l’excès d’humidité.


Utilisations:

Le Tamaris est généralement planté en isolé, dans un endroit bien ensoleillé du jardin, où l’on profitera toute l’année de son aspect fin et léger, et, pendant la bonne saison, de sa spectaculaire floraison. Particulièrement résistant au sel, il constituera une plante de choix pour les jardins en bord de mer, exposés aux embruns. Le Tamaris peut également former de jolis bosquets, et, plus fréquemment, des haies vives du plus bel effet, en les combinant à d’autres arbustes fleuris, comme les arbres à papillons ou les spirées. Plantés en pots, ils égayeront la terrasse ou le balcon, et si vous oubliez de temps en temps d’arroser, ils ne devraient pas trop en souffrir, vu leur grande résistance à la sécheresse.

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 13 Aoû - 13:39

Taille de l’hortensia : l’erreur à ne pas commettre !





Tout le monde connaît l’hortensia, plante traditionnelle que l’on retrouve dans de nombreux jardins de l’Ouest de la France notamment. Si certains lui trouvent un côté vieux jeu, d’autres l’adorent et il revient à la mode depuis quelques années avec de nouveaux coloris.
Pour entretenir sa floraison estivale au fil des années, la taille d’hiver est indispensable. Pourtant, nombreux sont ceux à commettre chaque année l’erreur irréparable ! Plus maintenant grâce à Mon Eden…Un mode de croissance particulier L’hortensia est le nom commun donné à l’espèce Hydrangea macrophylla. En s’intéressant à la croissance de cette plante, nos ancêtres horticulteurs se sont vite aperçus qu’elle présentait une particularité de développement importante. En effet, l'initiation florale des bourgeons floraux s'effectue chez l’hortensia au cours de l’été de l'année précédente. En d’autres mots, ses bourgeons acquièrent leur capacité à se transformer en fleurs quasiment un an avant la floraison en elle-même! Les fleurs éclosent donc au bout des tiges de l’année précédente et non de celles du printemps.
Quel impact sur la taille ? Partant de ce constat, vous comprenez facilement que la taille de l’hortensia est conditionnée à cette caractéristique. Il est hors de question de rabattre la plante au ras de la souche en hiver ! Cela reviendrait à sacrifier toutes les fleurs de l’été suivant : un drame !
C’est pour cela que la taille de l’hortensia se veut, au contraire, très modérée. Elle vise à entretenir une floraison de qualité et ne doit jamais avoir pour but de réduire ou de former la plante, qui de toute façon ne le nécessite pas.
Comment tailler alors ? La taille de l’hortensia demande finalement moins de temps et de travail que l’on ne le pense !

Dès la fin de la floraison en automne, vous pouvez si vous le souhaitez couper les bouquets de fleurs fanées, surtout pas plus ! Mais on peut aussi choisir de les conserver sur l’arbuste tout l’hiver car, une fois les feuilles tombées, ces inflorescences fanées dressées sur des tiges droites et fortes gardent un aspect original et décoratif.

Ce n’est qu’à la fin de l’hiver, fin février ou début mars, que la taille en tant que telle peut avoir lieu
.
1. Commencez d’abord par nettoyer le cœur de l’arbuste en retirant toutes les feuilles et le bois mort.

2. Puis, supprimez à leur pied les quelques branches les plus âgées (3 ou 4), plus grosses que les autres et souvent très cassantes. Idem pour celles que vous jugez trop chétives ou mal formées.

3. Enfin, la taille à proprement dite consiste uniquement à raccourcir chaque rameau en coupant l’extrémité au sécateur juste au dessus (1 à 2 cm) de la dernière paire de bourgeons terminale. On peut aussi tailler un peu plus bas en fonction de la longueur des tiges pour l’harmonie de la plante. Mais rappelez-vous que si vous taillez trop court (plus de 30 cm), vous risquerez de ne pas avoir de fleurs.

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 14 Aoû - 9:39

Je taille les miens au début du printemps et je laisse les fleurs tout l'hiver. J'avais un de mes pieds qui était bleu mais malheureusement je n'ai rien fait pour qu'il reste bleu et maintenant c'est trop tard, ils resteront roses comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 14 Aoû - 13:24

Essaie d'enterrer de l'ardoise birsée au pied de l'hortensia Michèle, tu verras bien ce que ça donne. 
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 14 Aoû - 13:36

du bleu de methyléne aussi qd tu arroses
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 14 Aoû - 13:37

par contre le tamaris pfff j'en ai ici du chiendent!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 14 Aoû - 16:06

j'avais déjà mis de l'ardoise pilée mais ils ont fleuri rose malgré tout. Je réessaierai....
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 15 Aoû - 4:43

réessaie et arrose avec du bleu de méthyléne en meme temps
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 15 Aoû - 5:09

Nura, où en trouve t'on ? je n'en vois pas dans les supermarchés. Peut être en pharmacie ?
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 15 Aoû - 5:21

le bleu de methyléne c'est de l'encre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 15 Aoû - 5:40

ha oui tu l'avais déjà dit sur un autre post. J'essaierai donc d'acheter de l'encre bleu soit en flacon ou en cartouches et en mettrai quelques gouttes dans l'eau. Merci pour l'info Nura  
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 15 Aoû - 5:48

l'ardoise il faut la piler aussi et tu peux mettre des clous rouillés en fait plus la terre est acide plus tes hortensias vont devenir bleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
liebedich
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 15 Aoû - 12:31

Le bleu de méthylène (ou chlorure de méthylthioninium) est un composé organique dont le nom officiel est 3,7-bis-(dimethylamino)phenazathionium . Il est soluble dans l'eau et plus légèrement dans l'alcool. Il fut synthétisé la première fois par Heinrich Caro en 1876 .

Il est utilisé dans divers domaines :
Il sert d'indicateur coloré redox : sa forme oxydée est bleue tandis que sa forme réduite est incolore. On l'utilise dans la fameuse expérience de la bouteille bleue3.
Il est employé comme colorant histologique. Le bleu de méthylène teint le collagène des tissus en bleu. Il tache la peau durant plusieurs semaines. Il est donc utilisé comme encre (compatible avec la comestibilité) des viandes, par tampon.
Il permet de calculer le taux de dureté de l'eau (en °Th : Taux Hydrotimétrique)[réf. nécessaire].
Il est utilisé pour colorer le Curaçao et certaines variétés de Gin.
En médecine, il est fréquemment utilisé comme marqueur afin de tester la perméabilité d'une structure (par exemple des trompes utérines lors d'une hystérosalpingographie) ou de préciser le trajet d'une fistule. Il est aussi utilisé lors de chimiothérapie anti-cancéreuse comme antidote à l'ifosfamide afin de prévenir les crises de convulsions liées à la neuro-toxicité du produit.
Le bleu de méthylène est utilisé en quantité importante pour lutter contre la méthémoglobine
Si ingéré, il peut colorer l'urine4 et les selles.
Il peut servir d'antiseptique, notamment en aquariophilie5, ou en traitement d'appoint des plaies superficielles6 (chez le cheval par exemple), bien que sa faible activité antimicrobienne l'ait fait progressivement abandonner chez l'homme7.

On peut en trouver en droguerie, en pharmacie et en magasin de produits chimiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    

Revenir en haut Aller en bas
 
JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Conseils pour un élevage d'escargots
» conseils pour compresseur
» Besoin de conseils pour travail sur bovins
» Conseils pour des cycas
» Besoin de conseils pour l'arrivée d'une deuxième chienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rescue york :: Bavardage en Tout Genre :: Plantes et Jardins-
Sauter vers: