rescue york

aide au placement de yorks , autres petites races,et réformés d'élevage
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Lun 1 Oct - 7:00

HALTE AUX MALADIES.

Si vous possédez des serres, des châssis ou des vérandas, prenez garde aux maladies qui risquent de s'y promener.

° - Pour limiter ces risques, nettoyez les allées et les dessous de tablettes, éliminez les mauvaises herbes et surtout les feuilles mortes ou malades de vos plantes, afin de leur donner plus d'air.

° - Taillez les végétaux vigoureux et compacts en aérant le centre. N'hésitez pas à ouvrir les serres pendant la journée quand les températures sont douces et que le soleil brille.

° - Prévoyez des appâts afin d'éviter que les rongeurs n'occasionnent des dégâts sur vos bulbes et autres plantes.
L'arrivée des froids les pousse à se réfugier près des habitations et dans les serres où ils trouvent gîte et
couvert.

° - Pour diminuer les risques de maladies dans votre serre pendant l'hivernage des plantes frileuses, renouvelez régulièrement le sable des tablettes.


Dernière édition par Cristal le Mer 3 Avr - 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Lun 1 Oct - 7:59

merci cristal pour ses bons conseils
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Lun 1 Oct - 8:13

ATTENTION AUX TUEUSES.

Toute une série de plantes sont arrivées chez nous parce qu'elles étaient
décoratives. Aujourd'hui, elles s'y taillent la part du lion et deviennent
envahissantes parce que très agressives.

Elles ont nom grenouille-taureau, herbe de la pampa, jussie, renoncule du Japon,
robinier faux-acacia. C'est un phénomène identique à celui qui s'est produit il y a quelques années avec les écrevisses américaines qu'ont envahi nos cours d'eau.
C'est une invasion plus silencieuse mais bien réelle.

Ces végétaux sont peut-être très jolis mais ils flanquent la pagaille dans notre
écosystème. Dans la région Rhône-Alpes, l'ambroisie à feuilles d'armoise s'est
implantée au point de provoquer des pics de pollens qui mettent au tapis des milliers d'allergiques chaque saison.

Dans le Grand-Sud, la jussie grignote les mares, les marécages, les cours d'eau et fait crever poissons et grenouilles qui y vivaient auparavant; une plante assez néfaste pour qu'il soit désormais interdit de la vendre en jardinerie.
C'est vrai que ces nouvelles plantes poussent au détriment des plantes locales qui peu à peu disparaissent.

L'herbe de la pampa par exemple est très coupante, il est donc utile de faire
attention avant de la toucher, et le risque d'incendie est important car cette
plante est très inflammable.

Le séneçon du Cap qui vient d'Afrique du Sud est en train de se propager chez nous. Il s'implante un peu partout mais il est toxique pour le bétail, y compris les chevaux et , de ce fait, il dévalorise les champs où il s'installe.

Alors, attention aux belles plantes tueuses qui nous envahissent......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 2 Oct - 7:39

FOCUS SUR


le Ceratostigma







En ce début d’automne, cette plante nous offre l’un des seuls bleus capable de réchauffer l’atmosphère.


Un petit peu de botanique...

Le Ceratostigma appartient à la famille des Plumbaginacées. Le genre regroupe une dizaine d'espèces.


Son origine

Le Ceratostigma est originaire de l'ouest de la Chine et on le rencontre aussi dans certaines zones sèches de l’Himalaya.


Portrait

Le Ceratostigma est une plante vivace au feuillage vert persistant.
Certaines espèces sont herbacées comme le Ceratostigma plumbaginoides,
d’autres s’élèvent et prennent plutôt la forme de petit arbuste (1 m de
hauteur maximum) comme le Ceratostigma willmottianum. Ses tiges fines ou
plus épaisses, dans le cas des espèces arbustives, sont rouges et
duveteuses. Le feuillage vire lui aussi vers des teintes rouges et
bronze à l’automne. Ainsi, sa superbe floraison bleue vive n’en est que
plus belle ! À la fois douce et « électrique », cette couleur
caractéristique se remarque entre toutes dans un jardin et est un
véritable régal pour les yeux. Les premières fleurs apparaissent en fin
d’été et perdurent jusqu’aux gelées. Sans soucis, le Ceratostigma
résiste aussi bien au gel qu’à la sécheresse. Il se multiplie par
rhizomes et croît rapidement.



Comment le soigner ?


Le Ceratostigma est vraiment une plante sans-soucis !


Utilisations

Vigoureux et rampant, le Ceratostigma constitue un parfait couvre-sol au
jardin. Il trouve sa place sur un talus, en bordure des massifs ou
pour combler certains vides. Mais également au sommet d’un muret de
pierres ou dans une rocaille, où ses fleurs bleues trancheront avec le
décor minéral. Quant aux espèces buissonnantes, elles peuvent servir à
constituer de petites haies colorées, qu’il est conseillé de tailler au
printemps.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Oct - 6:59

° - Prélevez au jardin deux ou trois touffes de persil et placez-les dans des pots de bonne terre de jardin que vous rentrerez à la cuisine en novembre pour avoir du persil pour l'hiver.

° - Plantez en terre de bruyère, à exposition nord, les hortensias en pot que l'on vous a offert cet été. Recouvrez au pied de tourbe et de feuilles sèches, coupez les fleurs fanées et rabattez ( taillez ) les tiges au deux tiers de leur longueur.
Arrosez copieusement.

° - Soignez les derniers dahlias, ces rois de l'automne, en ne conservant que les plus gros bourgeons ( à l'exception des bourgeons latéraux ). Ainsi les fleurs seront plus grosses et plus belles.Profitez des derniers arrosages de saison pour ajouter de l'engrais au pied des dahlias. Ce dernier coup de fouet leur sera bénéfique avant l'arrachage.


-- TRUC --

Pour la plantation des bulbes de toutes sortes, n'utilisez jamais un plantoir à
bout pointu car alors il se forme sous le bulbe une poche d'humidité néfaste aux cultures. Tulipes, jacinthes, glaïeuls se trouveront mieux au fond de leur trou si celui-ci est arrondi et large. Servez-vous d'une petite pelle qu'on appelle " transplantoir " Usez de même pour les touffes de thym.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 10 Oct - 2:38

FOCUS SUR


le Perovskia






Une douce floraison bleue et une résistance à toute épreuve font de cet arbuste un invité apprécié au jardin.

Un petit peu de botanique...


Le Perovskia est une plante de la famille des Lamiacées, comme les
sauges et les lavandes. Il en existe plusieurs espèces et variétés mais
la plus connue est Perovskia atriplicifolia.

Son origine


Odorant, le Perovskia est surnommé sauge russe ou lavande d'Afghanistan. Il est, en effet, originaire du Proche Orient.

Portrait


Le Perovskia est un arbuste en touffe atteignant 1,50 m de hauteur
environ. Sa très belle floraison bleue azur s’étale de la fin du
printemps jusqu’au début de l’automne. Les longs épis se détachent à
l’extrémité de tiges érigées rigides à l’aspect cendré. Ses feuilles,
elles aussi grises argentées, délivrent un doux parfum caractéristique
de la famille des Lamiacées.
Pour conserver toute la beauté de la ramure, une taille rase est
conseillée en fin d’hiver pour que de nouvelles tiges vigoureuses
réapparaissent au printemps.
Le Perovskia est un arbuste qui résiste très bien à la sécheresse. Il se
plaira même dans une terre sèche et très drainée voire rocailleuse et
pauvre. Dans de telles conditions et tant que l’humidité ne stagne pas à
son pied, c’est un arbuste très rustique qui peut résister jusqu’à
-15°C.



Comment le soigner ?


Le Perovskia ne craint pas les maladies, ni les insectes.

Utilisations


Le Perovskia s’intègre parfaitement au fond d’un grand massif où sa
belle touffe aux tons bleus pastel servira d’écran à d’autres plantes
plus basses aux couleurs plus vives (vivaces, rosiers, autres plantes de
sols secs…). Il convient également pour une haie un peu informelle
associé à des arbustes à feuillages persistants. Bien sûr, les faibles
besoins du Perovskia font de lui une plante très adaptée à la
réalisation d’un jardin sec ou aux consonances méditerranéennes. Enfin,
si sa culture en pot reste possible, elle nécessite tout de même un
assez grand contenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Lun 15 Oct - 7:01



Hivernez les plantes grasses.

Lorsque les températures avoisinent les 10°C, il est temps de préparer les succulentes et les cactus pour l'hiver.

° -
Dans un premier temps, laissez-les dehors sans arroser et à l'abri des pluies
pour introduire le repos végétatif. Mais dès que la température nocturne flirte avec les 5°C, rentrez-les dans un endroit clair, hors du gel éventuel.

° - Laissez-les sans eau, en état de repos. Si vous n'avez pas un endroit valable, laissez-les dans la pièce la moins chaude de la maison.

° - Les plantes ainsi gardées sont assez souvent victimes de cochenilles. Intervenez régulièrement sur les potées en cas d'infestation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 16 Oct - 7:10

Amandiers,

Plantez-les par trois

Un amandier seul ne produit pas beaucoup de fruits. Offrez-lui un compagnon. Il est même recommandé d'en planter plutôt
trois, car peu de variétés sont auto fertiles et une fécondation croisée est indispensable à une bonne récolte.

° Il est bon de les planter à 6-7 mètres les uns des autres. Si la taille n'intervient pas directement sur la fructification, vous pouvez quand même procéder à des élagages tous les trois ans, dans le but d'éclaircir la ramure.

° Cela favorisera la naissance des rameaux de remplacement qui assureront les récoltes futures.

° L'amandier exige peu de soins, un apport de cendres de bois à l'automne suffit à le rassasier en potasse, tandis qu'en hiver, l'application sur les troncs d'un lait de chaux, ainsi qu'une pulvérisation de bouillie à base de cuivre viendront à bout de la cloque et de la moniliose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 16 Oct - 7:18

FOCUS SUR


la vigne-vierge






Une couverture verte rafraichissante en été, une
parure flamboyante en automne, plantez cette indémodable grimpante,
impressionnante mais attachante...


Un petit peu de botanique...

La vigne-vierge, ou plutôt les vignes-vierges, appartiennent au genre
Parthenocissus, classé au sein de la famille des Vitacées, comme la
vigne qui donne le raisin (Vitis vinifera). Il existe en effet plusieurs
espèces dont les plus connues sont Parthenocissus quinquefolia, la
vigne-vierge de Virginie et Parthenocissus tricuspidata, la vigne-vierge
de Chine ou du Japon.


Son origine

Comme leurs noms ne l’indiquent pas, Parthenocissus quinquefolia est
originaire d'Amérique du Nord et P. tricuspidata d’Asie orientale (Chine
orientale, Corée, Japon).


Portrait

Plante grimpante bien connue, la vigne-vierge n’en souffre pas moins
d’une réputation collante de plante envahissante. Certes, du fait de sa
croissance rapide, elle présente une fâcheuse tendance à prendre ses
aises et à se faufiler partout grâce à ces tiges adhésives. Mais il
serait dommage de la réduire à cet inconvénient. La vigne-vierge a, en
effet, de nombreuses qualités à nous faire partager.
Du point de vue de l’esthétique premièrement, ses feuilles composées de 3
(P. tricuspidata) ou 5 folioles (P. quinquefolia) constituent un écran
de verdure vertical surprenant du printemps à la fin de l’été. A
l’automne, son feuillage prend de superbes couleurs rouges et pourpres
avant de chuter.
La floraison de la vigne-vierge est insignifiante mais ses petits
fruits, qui apparaissent en mai-juin, sont intéressants lorsqu’ils
virent du vert pâle au bleu foncé en cette saison saison. Mais ne vous
trompez pas, s’ils attirent les oiseaux, contrairement aux grains de
raisins, ils ne sont pas comestibles pour nous!
Outre son charme indéniable, bien exposée, la vigne vierge a le gros
avantage de protéger les murs de la chaleur de l’été en les isolant du
rayonnement direct. En hiver, lors qu’elle a perdu ses feuilles, les
murs et fenêtres peuvent à nouveau capter les rayons du soleil. La
vigne vierge joue donc un rôle de régulateur thermique pour la maison.



Comment la soigner ?

Comme la vigne, la vigne-vierge peut être sensible au mildiou.



Utilisations

La vigne-vierge est la plante idéale pour couvrir toute une façade ou un
grand mur inesthétique. Il faudra tout de même la tailler régulièrement
une fois qu’elle aura recouvert la totalité de la zone dédiée.
Attention notamment lorsqu’elle atteint le haut du mur, il ne faut pas
la laisser s’étendre à la toiture, encore moins dans les combles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 23 Oct - 7:33

FOCUS SUR


la bruyère d’été







Plante de sols pauvres et séchants, la callune ne requiert que très peu d’entretien pour fleurir abondamment.

Un petit peu de botanique...


On appelle bruyère d’été ou callune l’espèce Calluna vulgaris qui
appartient à la famille des Ericacées. Elle est proche de la bruyère
d’hiver qui appartient toutefois à un autre genre (Erica). Elles se
différencient par la forme de leurs fleurs et leur période de floraison.


Son origine


On rencontre largement la bruyère callune dans les landes, les zones
forestières et les massifs d’Europe. Et ce car elle croît aisément dans
tous les sols pauvres et acides.

Portrait


Comme son nom l’indique, la bruyère d’été fleurit à la saison estivale
et jusqu’au milieu de l’automne. Ses petites fleurs sont disposées en
épis à l’extrémité des tiges. La floraison est abondante et les couleurs
varient dans la gamme des teintes de blanc, rose et pourpre. Les fleurs
sont également très mellifères et attirent les insectes butineurs.
Adaptée aux conditions extrêmes, la callune possède des feuilles
écailleuses persistantes très fines, limitant ainsi la surface de
transpiration et lui permettant de résister à la sécheresse comme au
gel. En sol bien drainé, elle résiste aisément au froid, jusqu'à -25 °C.
Ce n’est pas pour rien qu’elle a été choisie comme la fleur nationale
de la Norvège !
Côté dimensions, la callune est un petit buisson très bas qui fait
plutôt figure de plante vivace couvrante. Elle ne dépasse pas 20 à 30 cm
de hauteur et sa croissance en largeur est relativement lente. En
fleurs pendant une bonne partie de l’année, la bruyère d’été ne réclame
que très peu d’entretien.



Comment la soigner ?


La callune est une plante très facile.

Utilisations


De part sa forme buissonnante, la bruyère callune est parfaitement
adaptée pour une culture sur les talus, les rocailles ou simplement dans
les massifs de vivaces. Elle est charmante en bordure, notamment dans
un sous-bois mi-ombragé aux côtés d’autres plantes de terre de bruyère
qui apprécient les sols acides : rhododendrons, azalées, pierris… En
alternant les bruyères d’été (Calluna) et les bruyères d’hiver (Erica),
vous obtiendrez des fleurs tout au long de l’année. Enfin, grâce à sa
croissance lente, la bruyère d’été peut très bien être cultivée en pot
sur un balcon ou une terrasse, dans une composition estivale ou pour
plusieurs années. Veillez dans ce cas à lui apporter un peu d’eau.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 30 Oct - 6:56

FOCUS SUR


la vigne






Cultivez du raisin, c’est très facile !

Un petit peu de botanique...


La vigne (Vitis vinifera) appartient à la famille des Vitacées. La
plupart des cépages cultivés sont issus de la sous-espèce Vitis vinifera
subsp. vinifera.

Son origine


L’histoire de la vigne se confond avec celle du bassin méditerranéen. Il
y a plus d’un million d’années, poussait déjà une liane sauvage
assimilable à la vigne, bien qu’elle n’ait qu’une lointaine ressemblance
avec nos cépages modernes.

Portrait


Ce n’est pas avec celle-ci que Tarzan se balance, pourtant la vigne est
bien une liane ! Loin de l’image que l’on en a, il s’agit à l’état
naturel d’un arbrisseau capable de grimper grâce à ses tiges ligneuses
appelées sarments et de s'attacher aux supports par des vrilles.
Mais en culture, son visage est tout autre car on la taille tous les
hivers pour entretenir sa vigueur et sa fructification. Sa tige grossit
donc pour former un cep tortueux. Les tiges de l’année portent de
feuilles palmées vert tendre qui virent au jaune puis au rouge en
automne. Au printemps, de petites fleurs verdâtres insignifiantes
apparaissent en groupes, les futures grappes. Fécondées par les
pollinisateurs, elles deviendront avec les semaines de petits grains.
Ceux-ci vont grossir, se gorger d’eau, de sucres, et arriveront à
maturité à la fin de l’été.
Consommé depuis des milliers d’années, le raisin est l’un des fruits les
plus appréciés à travers le monde. Blancs ou noirs, ses grains sont
gorgés de sucres et très énergétiques. Ce n’est qu’après pressage et
fermentation que son jus doux pourra donner du vin.



Comment la soigner ?


Malheureusement, la vigne est une plante assez sensible à certains champignons pathogènes.



Utilisations

Il existe plusieurs façons de cultiver la vigne. Au jardin, on peut la
planter en pleine-terre et la faire suivre le long d’un fil tendu entre
deux piquets. On pourra également la palisser cotre un mur pour
constituer une treille. Enfin, il est possible de cultiver facilement de
la vigne en jardinière ou en pot, sur un coin de balcon ou une
terrasse. Vous obtiendrez non seulement des grappes de raisin, mais
également une décoration authentique et originale…
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 30 Oct - 7:11





Un lit de graviers pour mes tropicales :




Fragiles et gourmandes en eau, les tropicales d’intérieur n’apprécient pas beaucoup l’air sec de nos intérieurs.


Les plantes tropicales : qui sont-elles ?


Les orchidées sont aujourd’hui les plantes tropicales les plus répandues dans nos intérieurs. Mais l’Anthurium, le Spathiphyllum, le Strelitzia,
le Calathea ou certaines carnivores comme le Nepenthes sont aussi des
spécimens originaires des forêts humides. Citons par ailleurs des
plantes comme le Chrysalidocarpus, le Bromelia, l’Alocasia, l’Alpinia, le Stephanotis…

L’humidité relative : la clé du succès


De par leur origine, les plantes tropicales nécessitent une atmosphère
humide pour bien se développer. Aussi, elles n’apprécient guère la
chaleur sèche de nos maisons et appartements, surtout en cette période
où nous rallumons nos cheminées, poêles et radiateurs.

La solution ?


Afin d’augmenter l'humidité relative autour des plantes, l’une des
solutions consiste à installer le pot sur une soucoupe remplie de
graviers poreux dans laquelle on maintient une lame d'eau. On peut
également utiliser des billes d'argile.
Pleines de micro aspérités, ces billes vont libérer lentement l’eau
qu’elles retiennent pour que celle-ci viennent hydrater les feuilles.

Cette couche présente un autre avantage, celui de drainer le substrat
lors des arrosages trop copieux et d’isoler les racines de la couche
d’eau. En effet, certaines plantes comme les orchidées détestent que
leurs racines soient en contact avec  de l’eau stagnante.
Mon Eden


Dernière édition par Cristal le Ven 19 Juil - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mar 30 Oct - 7:16






Un lit de graviers pour mes tropicales :


Fragiles et gourmandes en eau, les tropicales d’intérieur n’apprécient pas beaucoup l’air sec de nos intérieurs.
Les plantes tropicales : qui sont-elles ?


Les orchidées sont aujourd’hui les plantes tropicales les plus répandues dans nos intérieurs. Mais l’Anthurium, le Spathiphyllum, le Strelitzia,
le Calathea ou certaines carnivores comme le Nepenthes sont aussi des
spécimens originaires des forêts humides. Citons par ailleurs des
plantes comme le Chrysalidocarpus, le Bromelia, l’Alocasia, l’Alpinia, le Stephanotis…


L’humidité relative : la clé du succès

De par leur origine, les plantes tropicales nécessitent une atmosphère
humide pour bien se développer. Aussi, elles n’apprécient guère la
chaleur sèche de nos maisons et appartements, surtout en cette période
où nous rallumons nos cheminées, poêles et radiateurs.


La solution ?

Afin d’augmenter l'humidité relative autour des plantes, l’une des
solutions consiste à installer le pot sur une soucoupe remplie de
graviers poreux dans laquelle on maintient une lame d'eau. On peut
également utiliser des billes d'argile.
Pleines de micro aspérités, ces billes vont libérer lentement l’eau
qu’elles retiennent pour que celle-ci viennent hydrater les feuilles.

Cette couche présente un autre avantage, celui de drainer le substrat
lors des arrosages trop copieux et d’isoler les racines de la couche
d’eau. En effet, certaines plantes comme les orchidées détestent que
leurs racines soient en contact avec de l’eau stagnante.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------






Fabriquer un composteur :


Résolument moderne, pratique, économe et
écologique, le composteur est un accessoire essentiel au jardinier
modèle respectueux de son environnement.


Quelles dimensions ?

Déterminez les dimensions de votre composteur. Adaptez-les à la quantité
de déchets émis par votre jardin et les déchets de votre cuisine. Une
structure d’un mètre cube, c'est-à-dire 1x1x1 m, est déjà suffisante
pour les petits jardins.


Quels matériaux ?

L’idéal pour concevoir un composteur maison solide et résistant est
d’utiliser des planches de bois, des tasseaux. Les palettes de
récupération sont également une très bonne alternative et ont l’avantage
de constituer des côtés déjà assemblés. Il vous faudra également des
piquets de bois.


La réalisation



  • 1. Commencez par fabriquer les trois premières
    parois du composteur. Pour cela, si vous utilisez des planches
    classiques, vissez ou clouez sur deux tasseaux une série de planches par
    leur extrémité en laissant un intervalle entre chaque planche. Il est
    en effet important que le compost soit aéré.
    Remarque : La dernière paroi, celle du devant, doit présenter un
    battant pour vous permettre de retirer le compost mûr. Il vous faut donc
    constituer deux parties distinctes. Celle du haut sera fixe, celle du
    bas amovible.
  • 2. Délimitez précisément le contour du
    composteur. Dans chaque angle, enfoncez solidement un piquet de bois
    dans le sol à la hauteur souhaitée.
  • 3. Fixez ensuite aux piquets les parois que
    vous avez préalablement assemblées. Gros clous, longues vis ou écrous, à
    vous de choisir.
    Pour la dernière paroi, ne fixez que la partie haute.
  • 4. Pour la trappe basse, fixez-la grâce à deux ou trois solides charnières à la partie haute.
  • 5. Enfin, de la même façon, vous pouvez
    également installer un couvercle à votre composteur. Lui aussi doit être
    ajouré pour laisser passer la pluie.


Toutefois, si ce n’est pour un critère esthétique, cette étape n’est pas
obligatoire. Le compost doit, en effet, rester chaud et humide au cœur
pour bien murir. Disposez par contre toujours une couverture de végétaux
sec sur le dessus.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 9:48

Le mois d'avril est là, les jours rallongent, le sol se réchauffe, le potager commence à se réveiller. C'est le moment de penser aux tomates et aux légumes d'été, si les conditions sont clémentes.



--- Pour planter vos pieds de tomates, disposez au fond du trou quelques feuilles d'ortie mélangées à la terre. Au-delà de son rôle d'engrais vert, l'ortie renforce les défenses naturelles de la tomate.

--- Arrosez vos tomates autour du pied sans mouiller les feuilles tous les 3 ou 4 jours.--- En été anticipez en arrosant bien avant que l'épiderme des fruits ne se ride.

--- Pour favoriser une bonne exposition des tomates, supprimez les pousses qui se développent à la jonction de la tige et d'une feuille. Lorsque 3 à 5 bouquets de fleurs sont développés, la plante aura atteint sa hauteur maximale, coupez alors la tête de la tige.


PAS DE TOMATES SANS TUTEUR:
En bois ou idéalement en acier spiralé ( pas obligé ), il doit mesurer entre 80 et 120 cm selon les variétés.
---

N'OUBLIEZ PAS MESDAMES:

Il n'est pas obligé d'avoir un jardin pour planter des tomates, elles se cultivent aussi bien en pot sur un balcon !.......

Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 10:21

et y pulvériser de la bouillie bordelaise pour eviter le mildiou qui adore les pieds de tomates
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 11:52

Je pense mettre un pied de tomates cerise dans un grand pot le mois prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 12:04

essaie mimi ; moi je n'ai jamais réussi les tomates en pot ça ne pousse pas meme les tomates cerises; par contre je vais essayer de faire de la pastéque; comme ça ça va nettiyer le terrain derriére
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 12:36

houlaa.... la pastèque prend de la place, en même temps si ça nettoie ton terrain c'est bien pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 12:38

oui c'est justement ce que je veux que ça prenne de la place au jardin derriére; comme ça je tondrai moins; et des courgettes aussi comme les toutous adorent ça
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Mer 3 Avr - 12:40

madame cristal la jardiniere des conseils pour la pastéque et les courgettes siouplait
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 4 Avr - 13:44

mimi j'ai lu un truc sur un magazine avant de mettre ton pied de tomates tu mets des orties fraiches dans le trou
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 4 Avr - 13:59

merci Nura, je vais déjà acheter un gros pot et repérer les orties du jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 4 Avr - 15:16

Planter et cultiver des pastèques

Comment cultiver de belles pastèques.



Vous aimez les grosses pastèques juteuses et vous souhaitez les cultiver vous-même, mais vous ne savez pas comment?

Si votre jardin ou potager est suffisament ensoleillé, voici les étapes pour planter et cultiver la pastèque, fruit qui ne necessite pas beaucoup d'entretien.


Plantez, cultivez et régalez vous.


Etapes:

En mars avril, choisissez un emplacement pour votre jardin de pastèques et préparez le sol. Les pastèques ont besoin de sols limoneux, fertiles, bien drainés, et un minimum de 6 heures d'ensoleillement direct par jour. Ils produisent de grandes vignes, donc n'oubliez pas de laisser suffisamment d'espace pour cela, généralement 5 mètres entre les lignes.

Bien travailler le sol de façon à l'ameublir, en supprimant la matière végétale présente (herbes...) ou l'intégrer profondément dans le sol.

L'utilisation d'une houe est nécessaire pour former des monticules de terre d'une trentaine de cm de haut (buttes ou collines) afin de semer des graines espacées de 50 à 150 cm de distance, en fonction de la quantité d'espace dont vous disposez. La création d'espace au sol, permet des plantations individuelles, contribue à assurer que le sol est assez vague pour que les racines puissent croître, permet l'oxygènation, et laisse égoutter l'excès d'humidité sans contact direct avec les racines de vos plantes. Cela aide aussi à conserver l'humidité disponible par temps sec.

Choisissez la variété de pastèque que vous souhaitez développer. Ces fruits sont de tailles variant de 1.5 à plus de 30 kg, et avec soit la chair rouge ou jaune. Le choix des pastèques sera en fonction du carré de jardin disponible.

Formez une surface plane et légèrement concave sur le haut de la colline, puis faites trois ou quatre trous dans le sol avec un outil ou votre doigt, d'environ 2 à 3 cm de profondeur. Placez une graine dans chaque trou, puis recouvrez de terre le dessus des graines, et presser légèrement le sol de manière suffisante pour maintenir l'humidité et éviter qu'elle s'évapore rapidement autour de la graine.

Les graines devraient germer et les plants surgir dans environ 7-10 jours, selon la température du sol et la profondeur des graines. Garder le sol humide autour des graines pendant la période de germination.

Faites un paillis (pas obligatoire comme le melon mais fortement conseillé) pour chaque butte avec un matériau approprié après que les plantes aient atteint une hauteur d'environ 10 cm. Vous pouvez choisir le pin, du tissu à gazon, ou le compost. Essayez d'appliquer votre paillis au plus près des plantes que possible pour aider à prévenir les mauvaises herbes, pour retenir l'humidité, et de garder le sol et les nouvelles racines d'être surchauffée des rayons du soleil.



Apres la floraison, arrosez environ tous les 3 jours.

Vérifiez régulièrement que les mauvaises herbes ne viennent pas envahir votre plantation.
Il n'y a plus qu'à attendre que la fleur soit pollenisée (les abeilles, bourdons et autres vont s'en charger) pour que le fruit pousse. Les pastèques arrivent à maturité en général courant juillet, aout suivant l'ensoleillement.

Nota:
Ne conservez qu'un ou deux fruits par pied, pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 4 Avr - 15:20

Nura Admin a écrit:
mimi j'ai lu un truc sur un magazine avant de mettre ton pied de tomates tu mets des orties fraiches dans le trou


C'est exact Nura, mais il ne faut pas poser les racines du pied de tomates directement dessus, il faut mélanger les orties à de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes    Jeu 4 Avr - 15:38

Comment et quand planter des courgettes ?


Quand et où semer les courgettes ?

Les semis de courgettes se font entre le mois d’avril et le mois de juin. Tout dépend du climat et donc de la région où l’on se trouve. Pour ma part, je les plante après les "Saints de glace " Il faut savoir que l’échelonnement des semis permet d’étaler également les récoltes.
Les graines sont mises en terre, directement à leur emplacement définitif.
La courge peut bien s’épanouir, peu importe la nature du sol. Néanmoins, ce dernier doit être parfaitement drainé. Il est également indispensable de nourrir la terre avec du compost afin d’être certain que ce légume grandisse normalement. Dans ce cas, il est possible d’apporter du compost sur l’ensemble du terrain soit au niveau des zones de semis.

Semis ou repiquage

Pour ce qui est des semis proprement dits, il faut tenir compte du fait que les graines de courgettes sont relativement grosses. Elles seront enfouies par trois à une profondeur de deux centimètres environ. Une distance comprise entre quatre-vingt centimètres et un mètre, de tous les côtés, est indispensable.

Si vous avez opté pour le repiquage, vous pouvez acquérir des jeunes plants dans une boutique spécialisée comme une jardinerie par exemple.

Avant de les mettre en terre, ils doivent être trempés dans une bassine d’eau pendant un quart d’heure. Une fois les plants enterrés (quelle que soit la technique adoptée), il est important de les arroser généreusement et d’une manière régulière.



Entretien des plants de courgette

La courgette exige donc un arrosage abondant et assidu. Il faut néanmoins faire en sorte de ne pas mouiller les feuilles. Dans le cas où les trois graines d’un poquet ont tous germé, vous n’en garderez qu’un seul, le plus vigoureux. L’éclaircissage se fait une fois que les plants ont atteint une hauteur de huit centimètres. La mise en place d’un paillage peut s’avérer utile afin de conserver un sol bien frais et propice à l’épanouissement de la courgette.

Pour obtenir des beaux fruits, il est indispensable de protéger ces derniers de leurs ennemis naturels à savoir les limaces ou encore les escargots. Ces derniers sont friands des jeunes feuilles et des godets. Il faudra donc faire preuve de vigilance.

La récolte des courgettes doit se faire d’une manière progressive. Elle sera réalisée entre deux semaines à deux mois après les semis ou le repiquage.

Attention, il ne faut pas attendre que les courgettes soient trop grosses. Elles perdraient alors de leur saveur.


Revenir en haut Aller en bas
 
JARDINAGE: Quelques conseils pour débutantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseils pour un élevage d'escargots
» conseils pour compresseur
» Besoin de conseils pour travail sur bovins
» Conseils pour des cycas
» Besoin de conseils pour l'arrivée d'une deuxième chienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rescue york :: Bavardage en Tout Genre :: Plantes et Jardins-
Sauter vers: