rescue york

aide au placement de yorks , autres petites races,et réformés d'élevage
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
carmella
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 49

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 5:51

c'est en général la plante que j'ai dans mon jardin car robuste et ne necessite pas trop d'entretien
puis je trouve que les couleurs sont merveilleuses jolies
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 5:58



Tu as tout à fait raison carmella, de plus il me semble que cette plante étouffe
l'herbe et l'empêche de pousser.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 6:04

ici dans le sud il y a aussi les belles de nuit j'adore car les fleurs s'ouvrent en fin d'aprés midi et il y a des tas de couleurs eclatantes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
carmella
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 49

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 6:07

ah oui les belles de nuit aussi nous offrent de jolies couleurs le soir
orangé fushia jaune
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 6:17

et ça sent trés trés bon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 6:22




BELLE DE NUIT:



Plusieurs
solutions sont possibles selon vos choix.



-En pot (15 cm de
diam; et 20 cm de profondeur)



-En
jardinière ( peu
importe la longueur; 20 cm de profondeur)



-Bordure,
allée ( sans
importance)



-Massifs ( sans
importance)


Nous
recommandons de faire vos semis en pot comme la photo ci dessous:


Si
les graines de belle de nuit sont semées dans une
barquette les unes contre les autres alors attendre que les plants
soient assez grands pour les manipuler, piquez les dans des
pots en individuel et les planter mi-avril.


il est tout à fait possible de les semer directement dans les pots ou jardinière que vous aurez choisis.


Semer des graines de belle de

  • nuit en pot et jardinière


1. Faites tremper les graines durant 12 h avant de les semer.

2. Préparez votre terre (profitez en pour ajouter
de
l'engrais).

3. Remplissez chaque pot de terre .

4. Faites un trou de 1.5 cm et y déposez 2 graines puis
rebouchez.

5. Bien humidifier à l'aide d'un pulvérisateur
vos
pots tous les jours.

6. Après 7 jours, apparition des
premières feuilles. Réduisez l'arrosage.

Tant que les feuilles sont verticales et bien
vertes , c'est que vous leur donnez ce
dont elles ont besoin.

7. (S'il s'agit de petits pots comme sur la photo ci-dessous, attendez
que la plante atteigne bien 5 cm avant de la transplanter.)














  • Semer des graines de belle de
    nuit pour bordure et allée.


1.Faites
tremper les graines durant 12 h avant de les
planter.

2.Choisissez un emplacement adéquat pour vos plantes.

Pour "la belle de nuit": soleil de préférence, ou
exposition à
l'est.

3.Faites un sillon de 2 cm de profondeur à l'endroit
où vous
désirez
semer vos graines.

4.Déposez tous les 20 cm, 3 graines (belle de
nuit).


5.Recouvrez de terre votre sillon et humidifiez.

6. Arrosez au début afin d'éviter le
dessèchement de la terre.

7.Les premières feuilles apparaîtront d'ici 10
jours.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 10 Avr - 6:35



Belle-de-jour

Jardin Passion.





Synonyme(s) : Gloire du matin, Morning Glory


Plante annuelle touffue,
formée d’un grand nombre de tiges poilues étalées sur le sol aux
extrémités relevées mettant en valeur de très jolies fleurs pédonculées de 4 à 5 cm en forme de trompette évasée proche du liseron de 3 couleurs, ouvertes le jour.


Caractéristiques


Culture : extrêmement facile en toutes conditions, à recommander aux jardiniers débutants et surtout aux enfants que leur beauté émerveillera.

Arrosage : réguliers, sans excès cependant.

Engrais : inutile, se contente même d’une terre très pauvre.

Emplacement : ensoleillé, tous types de sol.

Emploi : plates bandes, corbeilles, suspensions, bacs en terrasse, jardinières.

Multiplication : semez sous châssis en avril, repiquez en mai dès 3 paires de feuilles ou semez directement en place à partir de mi-mai.

Origine : Europe du sud.

------------------------------------

Les graines Bocquet:
Belle de jour variée







Semis et plantation
J F M A M J J A S O N D



Récolte et floraison
J F M A M J J A S O N D


Poids : 3 grammesType : fleur annuelle
Famille : convolvulacées
Couleur : varié
Exposition : plein soleil

Hauteur : 35 cm.
Pour massifs bas.
Culture facile.
Pour bordures.

plante
annuelle formant une touffe érigée et ramifiée de 25/30cm environ. Les
fleurs en forme d’entonnoir, apparaissent au dessus du feuillage. Elles
se referment pendant la nuit. Culture très facile.
Choix du sol : la belle de jour pousse dans tous terrains ensoleillés, pas trop humides.



Semis : semez directement en
place de mars à juin, à raison de 4 à 5 graines tous les 30cm. Arrosez
pour faciliter la levée et laissez en touffes.


Culture : ne demande aucun soin particulier. Elle ne supporte pas le repiquage.


Floraison : de juillet à octobre, en situation ensoleillée.


Utilisation : la belle de jour permet de faire de très beaux massifs ou plates-bandes colorées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 17 Avr - 7:34



LE LILAS.



Qui n’a pas gardé en souvenir le parfum embaumant d’un lilas? Accueillez cet arbuste très populaire dans votre jardin.

Un petit peu de botanique...


Le lilas, du genre Syringa en latin, appartient à la grande famille des
Oleacées qui comprend par ailleurs d’autres plantes très connues comme
l’olivier ou le jasmin. L’espèce la plus répandue est Syringa vulgaris ,
le lilas commun aussi appelé lilas français à l’étranger.


Son origine

Le lilas est originaire d'Asie centrale et notamment de Perse. Certaines
espèces viennent même de Chine et de Corée. D’abord appelé « lilac »,
le nom français est un emprunt à l'arabe « lîlak », issu du persan «
nîlak », qui signifie bleuté, en rapport avec la couleur des fleurs de
l’arbuste à l’état naturel.


Portrait

Le lilas est un grand arbuste buissonnant pouvant atteindre 4 à 5 m. Ses
opulentes panicules de fleurs parfumées qui le couvrent au printemps en
ont fait un arbuste très populaire depuis des générations et un symbole
du jardin de campagne. Il existe des variétés à fleurs simples et
d’autres à fleurs doubles, encore plus spectaculaires. La gamme de
variétés décline toute une palette de coloris doux et apaisants, variant
du blanc au pourpre, en passant par le bleu, le mauve ou le rose. En
dehors de la période de floraison, le lilas présente de petites feuilles
caduques, molles et en forme de cœur.



Comment le soigner ?

Le lilas est sensible à divers maladies et ravageurs.


Utilisations

Au jardin, le lilas saura facilement vous satisfaire car il est à l’aise
dans tous les types de terrains et d’expositions. Un peu de soleil et
une terre drainante lui donneront les meilleures conditions pour une
floraison exceptionnelle. On le rencontre le plus souvent planté isolé,
par exemple au milieu de la pelouse. Cependant, puisqu’il ne présente
pas de réel attrait hors de la période de floraison, il peut aussi
trouver sa place au fond d’un massif ou dans une haie libre, où il se
fera plus facilement oublier. Dans un contenant suffisamment grand, il
est possible de l’accueillir sur un balcon. Il faudra alors
obligatoirement le tailler sévèrement au moins tous les deux ans pour
limiter sa hauteur.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 17 Avr - 8:09

Gérer ses déchets verts.

Au jardin écolo, les déchets
verts sont pris avec sérieux. Non seulement parce que c'est utile à tout
le monde, mais surtout parce que les déchets représentent une richesse
insoupçonnée!






Quels déchets ?

Les déchets verts, ce sont tous les restes de
végétation : les branches taillées, l'herbe coupée, les vieux plants de
légume qui ont fini de donner, les feuilles mortes, etc. Même dans un
petit jardin, cela représente un volume important. Les jeter, ce serait
retirer à votre terre tous les éléments nutritifs qu'ils contiennent.
Mieux vaut les recycler sur place, afin de ne pas épuiser inutilement
votre sol ! Pour cela, vous avez plusieurs solutions.


Au compost !

Le premier réflexe face à des déchets verts
est de les mêler au tas de compost, où ils se décomposeront avec le
reste. Les tiges dures, les grosses branches doivent être broyées pour
se décomposer assez vite. Mais tous les déchets végétaux ne doivent pas
être ajoutés au tas de compost, sous peine d'avoir des problèmes après.
S'ils sont atteints par une maladie contagieuse, ne les ajoutez pas au
compost mais déposez-les dans un endroit adapté. De même, si vos déchets
comportent des graines, le compost qui en résultera risque de vous
ressemer la plante en question, ce qui n'est pas forcément souhaitable.
Le compost ne chauffe pas assez pour détruire les graines des déchets
végétaux, et vous risquez de les retrouver en fin de compostage. Là
aussi, dans ce cas, traitez vos déchets autrement.



Recyclez sur place

La meilleure façon pour recycler ses déchets
verts sans les composter ni en priver le jardin, c'est d'en faire un
paillis au pied de cultures qui ne craignent rien, au pied d'une haie ou
sous des arbustes par exemple. Là, les restes végétaux vont se
décomposer, sans qu'ils ne puissent se ressemer à l'ombre. Prenez
simplement garde de ne pas déposer de matériel contagieux au pied d'une
plante fragile. Cette méthode ne devrait pas être utilisée en
particulier avec les rosiers et les érables du Japon, qui sont des
plantes très sensibles. Au pied d'une haie d'arbustes à feuilles
persistantes ou de conifères, vous pouvez en revanche mettre tout ce que
vous voulez.






Usages détournés

Les déchets verts peuvent vous rendre de
nombreux services. Coupés en petits morceaux, ils enrichiront la terre
là où vous les enterrerez. En terre lourde, ces matières allègeront le
sol, à la façon d'un fumier qui se décomposerait très lentement.
Certains déchets peuvent être très décoratifs, lorsqu'on les dispose de
façon créative. Par exemple, les pommes de pin décoreront le pied d'une
plante en pot, tandis que les écorces tombées du platane mettront en
valeur un pied de buis bien taillé. Et n'oubliez pas non plus de vous
faire une provision de tuteurs parmi les tiges que vous taillez !


Des maladies très gênantes

Il existe quelques cas de maladies très
contagieuses, comme les nématodes des racines ou les cochenilles
farineuses. Comme ces maladies peuvent s'attaquer à n'importe quelle
plante, il ne faut pas employer les déchets verts en paillis, mais les
jeter, en déchetterie par exemple.


Pas de feu !

Brûlez les plantes nettoie et fait de la
place… mais pollue terriblement ! En effet, la combustion libère des
dioxines et des particules dans l'air ambiant, bien plus que si vous
faisiez des dizaines de kilomètre pour aller les mettre en déchetterie…
Et le plus écolo, c'est encore de les recycler sur place, pour le
bénéfice du jardin !


www.planfor.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Ven 20 Avr - 10:17

Le cerisier du japon.






Au Japon, le cerisier est considéré comme l’arbre
symbole de vie. La vie, belle et courte à l’image de sa floraison
éphémère. Vous aussi, invitez le cerisier à fleurs japonais dans votre
jardin pour marquer l’arrivée du printemps.


Un petit peu de botanique...

Le cerisier du Japon (Prunus serrulata) est une espèce d'arbre
d'ornement de la vaste famille des Rosacées. À l’intérieur du genre
Prunus, on retrouve d’ailleurs plusieurs espèces fruitières comme la
cerise, la prune, la pêche, l’abricot ou encore l’amande.



Son origine

Le cerisier du Japon est originaire d’Asie de l’Est. Au Japon, la fleur
de cerisier est un symbole de beauté éphémère que les habitants aiment
contempler au cours de la coutume traditionnelle du « hanami ». Aussi,
la plupart des variétés existantes ont été créées à partir de travaux
asiatiques.



Portrait

Le cerisier du Japon est un petit arbre (5 à 12 m selon les variétés)
dont l’intérêt principal réside dans sa floraison abondante à partir du
mois d’avril et jusqu’à la mi-mai. Il offre à la vue, en effet, de
superbes fleurs blanches ou roses, simples ou doubles, qui
s’accompagnent d’un parfum délicat. Malheureusement pour les gourmands,
cette espèce décorative ne donne pas de fruits comestibles. À la fin de
l'automne, le feuillage vire en général dans de jolis tons jaunes ou
rouges avant de chuter. D’entretien très simple, cet arbre rustique
supporte facilement des températures jusqu'à -20°C. Sachez également que
Prunus serrulata se multiplie par greffage et non par bouturage.



Comment le soigner ?

Les pucerons sont les ennemis principaux du cerisier japonais.


Utilisations

Le cerisier du Japon est un arbre à planter plutôt en tant que sujet
isolé. C’est pourquoi on le retrouve souvent planté le long de trottoirs
ou au milieu de la pelouse, dans de nombreux jardins. Il est vrai qu’il
aime une exposition ensoleillée mais il craint aussi le vent, qui fait
tomber les fleurs. Aussi, il peut être intéressant de le planter dans un
espace un peu plus abrité ou de l’insérer dans un massif avec des
arbustes à fleurs à son pied. Il existe de petites variétés qui peuvent
convenir à un jardin de taille restreinte.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 24 Avr - 2:53

la tomate






Reine des plats de l’été, régalez-vous avec sa chair charnue et juteuse.

Un petit peu de botanique...


La tomate appartient à la famille des Solanacées, au même titre que les
poivrons, les aubergines mais aussi la pomme de terre. Son nom botanique
est Lycopersicon esculentum.


Son origine

La tomate est originaire d’Amérique du Sud et plus précisément des
régions andines. Du Pérou mais également de Colombie, Équateur et Chili.
Elle fut introduite en Europe au début du XVIe siècle par les
conquistadors espagnols.


Portrait

La tomate est une plante herbacée cultivée pour son fruit. Eh oui, la
tomate est bien un fruit et non un légume ! Le fruit de cette plante est
en réalité une grosse baie. La tomate est connue mondialement pour sa
couleur rouge écarlate. Mais on peut en rencontrer, selon les variétés,
des jaunes, des vertes et même des noires.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas d’une
grimpante mais d’une plante sarmenteuse dont la culture nécessite
l’appui de tuteurs.
Il existe de très nombreuses variétés cultivées de tomate. On distingue
notamment les variétés à gros fruits plats et côtelés, de type tomate de
Marmande, les variétés à fruit moyen arrondi, dont le poids varie de
100 à 300 grammes, les variétés à fruits allongés ou pointus et d’autres
à tout petit fruits comme les tomates-cerises.



Comment le soigner ?

La tomate est sensible à divers maladies et ravageurs.


Utilisations

Crue, en salade, en purée, en sauce, farcie… la tomate est l'un des
fruits les plus consommés et importants dans l'alimentation humaine. La
tomate est notamment un élément incontournable de la gastronomie de
nombreux pays du pourtour méditerranéen. Si sa valeur nutritive est
plutôt car elle contient plus de 90 % d'eau la tomate a pourtant
beaucoup à nous apporter. Elle est très riche en vitamine C, essentielle
pour la synthèse du collagène et des globules rouges, et en carotène
utile pour avoir un bon teint. Elle apporte également tout un ensemble
de vitamines des groupes B et E, de minéraux et d’oligo-éléments...

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Avr - 3:39

Le laurier rose






Le laurier rose est l’emblème des plantes
méditerranéennes et pour beaucoup celui des vacances…En effet, cette
plante prospère principalement dans le sud de la France, destination
prisée par de nombreux vacanciers. Mais avant de partir, apprenons-en
davantage sur cette plante que nous avons des chances de croiser sur nos
chemins cet été…

Un petit peu de botanique…


Le laurier rose (Nerium oleander) est une plante de la famille des Apocynacées. C’est la seule espèce horticole du genre Nerium.

Son origine


Il est originaire de la rive sud de la mer Méditerranée et apprécie les
étés chauds et secs suivis d'hivers plutôt froids et humides mais sans
gel.

Portrait


Le laurier rose est un arbuste de 1 à 4 mètres de hauteur. Il appartient
à la catégorie des plantes d’orangerie. Il peut être cultivé sur les
bords de la Méditerranée ou en véranda car il aime le soleil et craint
le gel.
Il fleurit de juin à septembre. Ses fleurs peuvent être simples ou
doubles de couleur rouge, rose, orange, blanche ou jaune. Son feuillage
vert foncé est persistant.
Cette plante très décorative présente cependant un défaut : toutes ses
parties sont très toxiques. L’ingestion d’une feuille ou d’une tige peut
provoquer des troubles cardiaques, des vomissements, des vertiges, des
douleurs abdominales voir des inconsciences et peut être mortelle. Cette
plante est donc à tenir hors de la portée des enfants et animaux.

A ne pas confondre


Quatre plantes portent le nom « laurier » :


  • - le laurier cerise ou palme (Prunus lauro-cerasus)

  • - le laurier-tin (Viburnum tinus)

  • - le laurier-sauce (Laurus nobilis)

  • - et le laurier-rose (Nerium oleander).

Prenez garde à ne pas confondre ces différentes espèces. En effet, le
laurier sauce s’emploie bien souvent en cuisine, mais un assaisonnement
au laurier rose serait, lui, mortel.



Comment le soigner ?



Le laurier rose est sensible à divers ravageurs et maladies.

Utilisations


Le laurier rose s’emploie volontiers dans les haies du pourtour
méditerranéen mais fera aussi bon effet cultivé en pot sur la terrasse
ou dans la véranda…

Mon Eden
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Ven 27 Avr - 16:56

le forsythia






Dès la sortie de l’hiver, le forsythia apporte une floraison jaune abondante et étincelante dans votre jardin.

Un petit peu de botanique...


Le Forsythia intermedia appartient à la famille des Oleacées. Son nom
lui a été donné en souvenir d’un botaniste écossais, William Forsyth,
l’un des fondateurs de la Royal Horticulture Society (RHS).


Son origine

Cet arbuste est originaire d’Asie. Le premier spécimen est introduit en Europe au XIXème siècle.


Portrait

Le forsythia est un arbuste à fleurs très rustique. Il s’adapte à tous
les sols bien drainés et se plante au soleil ou à la mi-ombre. Il se
ramifie assez bas ce qui lui confère un port buissonnant et érigé. Il
peut ainsi mesurer entre 1 et 3 mètres de haut.
Dès l’arrivée du printemps et avant que les feuilles n’apparaissent, il
est l’un des premiers à se couvrir de fleurs à quatre pétales jaune
d’or.


Comment le soigner:

Le Forsythia est plutôt résistant aux maladies et ravageurs. À noter cependant :



Utilisations

Habituellement, le forsythia est planté en sujet isolé, en groupe dans
un massif ou au cœur d’une haie fleurie. Il peut également être cultivé
en bac sur une terrasse ou un balcon. Ses rameaux fleuris peuvent former
de très beaux bouquets pour la maison.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Lun 30 Avr - 17:43




----------------------------------------------------------------------------------------------------------



la pivoine arbustive







Ses grosses fleurs généreuses apportent charme et
romantisme à n’importe quel jardin. Plantez chez vous cette espèce
emblématique des vieux jardins.


Un petit peu de botanique...


La pivoine appartient à la famille des Paeoniacées et son nom latin est
Paeonia. Au jardin, il existe deux grands types de pivoines : les
pivoines herbacées et les espèces arbustives. Nous nous intéressons ici à
cette seconde catégorie qui regroupe elle-même plusieurs espèces dont
Paeonia suffruticosa et Paeonia lutea, les plus cultivées.


Son origine

La pivoine est originaire de Chine, où l’on rencontre des individus
sauvages à l’état naturel. Les premières espèces ont été introduites en
Europe à partir du XVIIIème siècle, puis, par la suite, de nombreuses
variétés ont été créées par hybridation horticole.


Portrait

Dans certains jardins botaniques, de très vieux spécimens de pivoines
arbustives atteignent jusqu’à 4 m de haut ! Mais n’ayez crainte, il est
peu probable que la pivoine arbustive n’atteigne cette taille dans votre
jardin. Sa croissance est, en effet, relativement lente. En général, la
pivoine arbustive forme à maturité un arbuste qui mesure entre 1 et 2m
de haut, c’est pourquoi on la surnomme aussi pivoine en arbre. Ses
branches ramifiées, courtes mais puissantes portent au feuillage vert
clair découpé. La plante fleurit courant avril et mai. Ses fleurs
solitaires sont très volumineuses. L’effet est d’autant plus
impressionnant qu’un arbuste peut en porter plusieurs dizaines en même
temps. Les teintes oscillent du blanc au pourpre en passant par le rose
ou le jaune.


Comment le soigner ?

Il existe deux maladies principales des pivoines qui peuvent apparaître en cas d’excès d’humidité.


Utilisations

La pivoine arbustive a besoin d’espace pour croître. Essayez de lui
réserver au moins 1,50 m de vide autour d’elle pour éviter qu’elle ne
végète. Pour autant, évitez une exposition au vent qui pourrait
fragiliser ses fleurs. L’idéal est donc de cultiver la pivoine arbustive
dans des massifs composés où vous l’associerez à des pivoines herbacées
ou à des arbustes à floraison estivale dont la floraison prendra le
relais en début d’été. L’un des inconvénients de la pivoine arbustive
est que ses lourdes fleurs ont tendance à ne pas bien tenir sur les
tiges. Puisqu’il s’agit de l’une des plus belles fleurs à bouquet, il
serait dommage de s’en priver. Cueillez-la quand elle est au stade du
bouton ouvert et mettez la immédiatement dans l’eau pour assurer une
longue tenue en vase.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 1 Mai - 2:01





Lutter contre les limaces :

Avec la pluie qui persiste ces derniers jours, le
jardinier assiste au grand retour des limaces et des escargots. Ces
mollusques dévorent tout sur leur passage. En une seule nuit, ils
peuvent causer bien des dégâts au potager. Voici quelques astuces pour
s’en débarrasser au plus vite et de manière écologique…


N’attirez pas les limaces…

  • - Il faut supprimer leurs abris potentiels tels que les grosses
    pierres, les planches en bois et certains paillages (paille, écorces…).
  • - N’installez pas le compost trop proche du jardin car il attire les limaces.

Repoussez-les…

  • - Certains paillages gênent la progression des limaces. C’est le
    cas des paillettes de lin, des cosses de cacao ou de sarrasin qu’il
    convient donc d’installer au pied des plantes.
  • - Installez dans votre jardin des plantes à forte odeur (thym, menthe, oignon…). Elles éloignent les limaces.
  • - Isolez les plantes sensibles à ces nuisibles par la mise en
    place de barrières anti-limaces naturelles. Ainsi, cendres de bois,
    aiguilles de pins, marc de café, coquilles d’œufs en miette feront très
    bien l’affaire mais seront, pour la plupart, à renouveler après chaque
    pluie.

Et chassez-les !

  • - En plaçant une planche sur la terre dans votre jardin, vous
    attirerez de nombreuses limaces qu’il ne vous restera plus qu’à récolter
    !
  • - Ramassez les limaces qui se trouvent sur votre chemin et
    débarrassez-vous en. Une méthode, certes un peu barbare mais dont
    l’efficacité n’est plus à prouver, consiste à découper les limaces avec
    un vieux sécateur ou à les placer dans un seau contenant du gros sel,
    elles ne feront pas long feu...
  • - Installez un piège à limaces : enfoncez un récipient dans la
    terre pour que son rebord coïncide avec la surface du sol et
    remplissez-le de bière. Cette boisson attire les limaces qui viennent
    s’y noyer.

Si malgré toutes ces solutions, les limaces poursuivent leur invasion,
vous pouvez tout de même épandre des granulés anti-limaces à base de
phosphate ferrique. Ce produit est utilisable en agriculture biologique
et est inoffensif pour les animaux domestiques, les hérissons et les
oiseaux.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 1 Mai - 10:14

affraid affraid affraid affraid



découper au sécateur les limaces mon dieu quelle horreur, mepme si je ne les aime pas je serais incapable d'une telle cruauté,



moi je les prends entre deux feuilles et je les balance chez le voisin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 3 Mai - 10:05

" Nura " a écrit:
moi je les prends entre deux feuilles et je les balance chez le voisin

---- Mais qui te dit qu'elles ne reviennent pas chez toi !

Et si ton voisin fait pareil !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 3 Mai - 10:20











Réussir sa jardinière :

Le mois de mai arrive, le printemps est maintenant
bien installé et les risques de gel tardif faibles. Si le cœur vous en
dit, vous pouvez d’hors et déjà vous lancer dans la plantation de vos
jardinières et suspensions pour l’été. Mon Eden vous livre la recette du
succès.

Secret n°1 : Bien choisir ses plantes


Dans la catégorie des plantes à massifs, un grand nombre d’espèces sont
adaptées pour une culture en jardinières ou en suspensions. Nous
connaissons tous les traditionnels Pelargonium (communément appelés
géraniums). Choisissez selon votre préférence une variété de type
« lierre », aux feuilles glabres et aux tiges fines, ou de type
« zonal » aux tiges plus trapues et aux feuilles plus velues. Le
Surfinia (pétunia) est également très connu. Puis, faites de la place
pour les mufliers, les impatiens, le bacopa, le bidens, la verveine, les
dahlias nain, les géraniums odorants…
Un conseil : Gardez une unité de tons et de couleurs pour obtenir une
jolie jardinière. Le blanc, lui, est passe-partout. N’hésitez pas à
incorporer du lierre pour apporter une touche de verdure.


Secret n°2 : Bien choisir son contenant

Le choix du contenant est très important. En fonction de la place dont
vous disposez, choisissez une jardinière la plus large et profonde
possible, ce qui permettra à vos plantes de se sentir à l’aise. Le
contenant doit être obligatoirement percé pour que l’eau puisse
s’évacuer et il vous faudra disposer une soucoupe au dessous.
Privilégiez plutôt la terre cuite au plastique, sous peine que votre
jardinière ne se réchauffe et ne se dessèche beaucoup trop vite.
Attention tout de même, les contenants en terre cuite sont sensibles au
gel en hiver et risquent de se fissurer si vous ne les rentrez pas.
Sinon, il existe des jardinières en matériaux composites qui présentent
de nombreux avantages.


Secret n°3 : Bien choisir son substrat

Là aussi, il ne faut pas lésiner sur la qualité du substrat. Si
possible, choisissez un terreau spécifique pour jardinières ou pour
géraniums par exemple. Dans une jardinière, le terreau peut avoir
tendance à se tasser, ce qui va empêcher l’eau et l’air de bien
circuler. Il est donc conseillé de mélanger avec le terreau un peu de
terre de jardin légèrement caillouteuse ou de la bille d’argile qui
retiendra l’eau. Dans tous les cas, disposer au fond du contenant une
couche de bille d’argile, de brique pilée ou de gravier est vivement
conseillé.

Clés en main, il ne vous reste désormais plus qu’à planter les plantes
que vous aurez choisies. Procédez avec délicatesse. N’oubliez pas
d’arroser juste après la plantation puis très régulièrement durant toute
la période printanière et estivale. Vous pouvez même disposer un peu de
paillage pour économiser l’eau et apporter une touche esthétique. Grâce
aux conseils de Mon Eden, vous serez, à coup sûr, très fier de vos
jardinières cet été!

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Ven 4 Mai - 11:36

Décorer avec des haricots.

Tout le monde connait la famille des légumes d'ornement avec les choux, les courges ou le mais. Mais connait-on les haricots ?
Il existe de très jolis haricots nains d'Espagne, à fleurs bicolores rouge vif et
banches.

° Ces haricots sont excessivement faciles à cultiver et sont un jeu pour les jardins dédiés aux enfants.
Placez les graines rouges marbrées de noir dans un bol d'eau pour les hydrater et les ramollir puis semez à raison d'une graine tous les 10cm, en plein soleil, en recouvrant d'un cm de terre légère.

° Disposez en rond ou en quinconce pour une jolie tache fleurie, en ligne pour une jolie bordure.

° Pour avoir des fleurs plus longtemps, semez quelques graines tous les quinze jours, jusqu'à la mi-juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Lun 7 Mai - 9:22






















Mon Eden.





Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 10 Mai - 10:08

cristal aurais tu une solution pour enlever des petites souches de rejet de pruniers j'en ai partout dans le jardin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 10 Mai - 11:18

Je te cherche ça Nura !
Revenir en haut Aller en bas
calou
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 10 Mai - 11:34

BESOIN DE CONSEIL CRISTAL

je vais planter des tomates cerise, est ce que je peux dans un pot de fleur? faut t il mettre de l engrais ou sa pousse tout seul?
dois je prendre un gros pot?

une jardinière sa va? un tuteur je suppose et enlever les rejets
Revenir en haut Aller en bas
http://istochat.e-monsite.com/album/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 10 Mai - 11:55

Tomates cerises : une belle idée pour l’été ( Jardiner malin.)


Mots-clefs : solanacée, tomate





La tomate cerise est facile à cultiver et la récolte est souvent abondante.

Du semis à la récolte, chaque geste d’entretien est important pour avoir de belles tomates cerises.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Lycopersicon esculentum, tomate cerise

Famille : Solanacées
Type : Légume

Hauteur
: 80 à 140 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, assez riche


Récolte
: Été, laisser mûrir sur le pied.


Faire pousser des tomates cerises :

Dans le cas d’un semis de tomates cerises :


  • Consultez notre fiche de semis de tomates et commencez dès les mois de février-mars.
    Cette méthode est peut-être plus longue, mais elle est très facile à réaliser et vous en serez particulièrement récompensé, car les fruits que vous récolterez ont une saveur incomparable.
  • Retrouver tous les détails du semis de tomate



Planter des tomates cerises achetées en godet ou en pot :


  • Si vous achetez les tomates cerises en pot, c’est que vous les aurez achetées au printemps ou au début de l’été.
  • Plantez-les alors dans un endroit ensoleillé et plutôt abrité du vent.
  • Respectez un espace de 80 cm environ entre chaque plant.
  • Apportez un engrais potager ou tomates 1 à 2 fois par mois, cela améliore beaucoup la récolte.

Tailler les tomates cerises :

Il faut favoriser une bonne exposition des fruits à la lumière.

  • Supprimez les pousses (on les appelle des « gourmands » ) qui se développent à la jonction entre une feuille et la tige.
    Ces « gourmands » puisent beaucoup de sève et c’est toujours au détriment de la croissance de la plante.
  • Lorsque la plante aura atteint sa hauteur maximale, taillez la tête en laissant environ 5 groupes de feuilles.

Récolte des tomates cerises :



  • La tomate cerise se cueille lorsqu’elle est bien colorée.
    En général 4 à 5 mois après le semis
  • Certains fruits peuvent arriver plus tard en maturation.
  • Vous pourrez les cueillir et les faire mûrir dans votre garage ou sur une bordure de fenêtre.
  • Avec les tomates encore vertes, réalisez une délicieuse confiture de tomates vertes

A savoir sur la tomate cerise :


De culture facile et ne nécessite que peu d’entretien,

la tomate est l’un des légumes les plus cultivés au monde.
Dans le potager ou au jardin, mais également sur un balcon ou une
terrasse, cette plante aura l’avantage d’être également très décorative.
En pots ou jardinières,assez grands, Calou.


Conservation des tomates cerises :


  • Il faut éviter à tout prix de les mettre au réfrigérateur.

  • L’idéal est de les mettre dans un endroit relativement frais mais pas trop sec.

bouillie bordelaise, traitement pour tes tomates Calou.

La bouillie bordelaise est un fongicide efficace et autorisé en agriculture biologique.

Elle est largement utilisée pour le traitement des plantes, légumes ou fruitiers du jardin.

Le respect des doses et de l’utilisation de ce produit est néanmoins nécessaire pour ne pas contaminer la nature.

Qu’est-ce que la bouillie bordelaise ?
C’est un fongicide de couleur bleue à base de sulfate de cuivre et de chaux.

Elle est utilisée de préférence en
pulvérisation et sert à lutter contre la plupart des formes de maladies
cryptogamiques, c’est à dire les champignons et couramment utilisée
contre le mildiou, la tavelure, la cloque des fruits, les chancres ou
encore la moniliose.

La dose à respecter doit être comprise entre 10 et 20g par litre d’eau et ne doit surtout pas être dépassée.


Quand utiliser la bouillie bordelaise ?

Pour les tomates:


A partir du mois de mai, à raison d’une pulvérisation tous les 15 jours.

Ce traitement est indispensable car ces légumes sont les plus sensibles aux mildiou et une contamination pourrait condamner la récolte.


  • Arrêtez le traitement quelques semaines avant la récolte.


Dernière édition par Cristal le Jeu 10 Mai - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 69

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 10 Mai - 12:11

Oui Calou tu peux cultiver des tomates cerises dans un pot, mais il faudra qu'il fasse au minimum 50 cms pour 1 pied et y mettre un tuteur. Quant à l'engrais je ne sais pas, mais je sais qu'il existe du terreau avec engrais pour les fleurs mais pour les tomates ?????
Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseils pour un élevage d'escargots
» conseils pour compresseur
» Besoin de conseils pour travail sur bovins
» Conseils pour des cycas
» Besoin de conseils pour l'arrivée d'une deuxième chienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rescue york :: Bavardage en Tout Genre :: Plantes et Jardins-
Sauter vers: