rescue york

aide au placement de yorks , autres petites races,et réformés d'élevage
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
choupette59
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Juil - 2:23

Oui .. ce type de papillon recherche les "ombellifères"

Espèces dont les fleurs sont groupées en ombelles, le plus souvent composées d'ombellules.
Les Ombellifères comprennent l'anis, la carotte, le céleri, la coriandre, le fenouil, le panais, le persil, etc.

Lors de la visite de jardins .. un spécialiste avait conseillé particulièrement le fenouil et l'anis et nous avait alerté sur la disparition de ces superbes papillons !!!!
Il s'avère qu'il ait raison .. ça a marché .. avec bpc de patience ..
La plante a pris sa maturité ...exposition plein soleil .. (hauteur près de 1.80 m mais pas envahissante du tout !)
en plus un look sympa et contemporain .. enfin .. je trouve :beate:
et .. Madame MACHAON a décidé d'y déposer ses oeufs ..


Revenir en haut Aller en bas
michèle
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 70

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Juil - 4:26

Il faut que je surveille mon persil....
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Juil - 4:29

de plus tu peux le manger le fenouil tu peux au barbecue aprés parsemer de fenouil pour le gout
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Mme Peel
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 52

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Juil - 8:57

Coucou Cristal !

ça y est, je vais rejoindre le groupe des jardiniers à présent que je vis sur un terrain de... 10 hectares ! Bon, heureusement, le jardin cultivé est moins grand. lol!

Aujourd'hui j'ai fait mes premiers semis de persils...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Juil - 9:31

Bienvenue au club Mme Peel, il faut dire que je n'ai pas la main pour semer le
persil; mais bon il faut un début à tout. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Mme Peel
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 52

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 25 Juil - 11:23

Merci Cristal ! Je te ferai part de mes découvertes au fur et à mesure de mes expériences de novice ! On fera des progrès en persil ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 31 Juil - 12:05

FOCUS SUR


l'escallonia







Avec ses petites fleurs roses ou blanches et ses
feuilles luisantes, l’escallonia est un très bel arbuste pour de jolies
haies fleuries en été.


Un petit peu de botanique...

Le genre Escallonia appartient à la famille des Saxifragacées. Il
renferme plus de 50 espèces, dont l’une des plus répandues, Escallonia
macrantha.


Son origine

La plante est originaire du Chili où elle fut découverte au XIXème
siècle, sur les hauteurs de la Cordillère des Andes, par le botaniste
espagnol Escallon qui lui attribua son nom.


Portrait

Arbuste persistant aux belles feuilles vertes luisantes parfois finement
dentelées, l’Escallonia fleurit de la fin avril à la fin août.
D’apparence discrète mais très nombreuses, les petites fleurs roses,
rouges ou blanches éclosent le long des multiples branches fines
dressées. Elles rendent l’arbuste très décoratif et très attractif pour
les butineurs durant tout l’été.
La croissance rapide et naturelle de l’escallonia ne l’amènera toutefois
pas à dépasser plus de 3m. Mais on préfèrera le mener en arbuste taillé
pour qu’il conserve une forme trapue et fournie.
L’escallonia adore le soleil et s’accommode de la plupart des sols à
l’exception de ceux où l’humidité stagne. Enfin, s’il supporte les
embruns de bord de mer, il préfère une situation plutôt abritée car il
peut être sensible aux vents froids et desséchants accompagnant les
fortes gelées hivernales.


Comment le soigner ?

Très facile de culture, l’escallonia est sujet à très peu de maladies et ravageurs.



Utilisations

L’escallonia est la plante pour les haies fleuries d’été par excellence.
Bien sûr, on ne pourra que vous conseiller de la planter aux côtés
d’autres espèces plutôt que de réaliser une haie monospécifique. La
taille est très importante pour conserver une forme fournie et
harmonieuse. D’ailleurs, on pourrait même dire que l’escallonia est un
modèle en la matière. C’est pour cela qu’il ne faut surtout pas hésiter à
raccourcir d’une bonne longueur ses tiges en fin d’hiver (fin
février-début mars) afin que de nouvelles pousses se développent de plus
belle.
Bien entendu, rien ne vous empêche de le planter en isolé ou bien en
pot. Pour le multiplier, rien de plus simple que le bouturage ! Quelques
segments de tiges de l’année placées dans des pots remplis de terreau
de bouturage en juin, racineront très facilement et vous donneront de
nouveaux pieds à replanter l’année suivante.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Mme Peel
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 52

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 31 Juil - 13:25

Cela veut-il dire qu'elle serait bien sur une terre comme ici, plutôt très sèche (quoique j'arrose tous les jours dans la mesure du possible) ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 31 Juil - 15:56

Oui Mme Peel, mais ne pas oublier d'arroser tout de même. Très joli et facile à
entretenir.
Revenir en haut Aller en bas
Mme Peel
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 52

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 31 Juil - 16:03

Merci Cristal ! Ici j'arrose durant 3 à 4h par jour vu l'étendue des jardins. Mais je pense que des fleurs/arbustes résistants aux températures élevées feraient un beau jardin sans épuiser la source (ni mon temps). Je cherche à optimiser le truc ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 31 Juil - 16:12

Éviter les sols trop calcaires. Apporter de la terre de bruyère pour éviter ceux trop compacts.
Il existe aussi l'escallonia à fleurs blanches agréablement parfumées.
Revenir en haut Aller en bas
Mme Peel
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 52

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 31 Juil - 16:19

Ah,flûte, sur les Causses c'est hyper calcaire. Tu fais bien de me le dire. Là, j'essaie de commencer mon premier compost... ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 1 Aoû - 7:57

Saisons : Printemps, Été

Les enfants adorent jardiner, faites vous aider, ils seront ravis !



Faire des pots d'herbes aromatiques

Pour réaliser votre herbier, vous aurez besoin de pots, de terreau, de cailloux, d'une cuillère, d'une
soucoupe et de graines d'herbes de votre choix.

Nous allons planter de l'origan, du thym, du romarin, de la menthe et de la ciboulette.



Comment faire ?


Pour réaliser votre herbier, vous aurez besoin de
pots, de terreau, de cailloux, d'une cuillère, d'une soucoupe et de
graines d'herbes de votre choix.

Nous allons planter de l'origan, du thym, du romarin, de la menthe et de la ciboulette.

Chaque plante doit avoir son pot. Vous pouvez utiliser des pots de miel,
yaourt ou bien acheter des pots dédiés aux herbes aromatiques
uniquement. Ces herbes doivent avoir leur propre pot car elles ne
cohabitent pas bien.

Pour commencer, nous allons préparer nos pots de yaourt. Il suffit de
faire 3 trous au fond du pot avec une vis, ( on enfonce doucement et on visse ). Ensuite, une fois cela fait, vous placez
vos cailloux au fond. Cela permettra un bon drainage de la terre.

Prenez
alors votre sachet de graines et suivez les instructions quant à la
profondeur nécessaire au bon épanouissement des graines. Pour le thym ou
le basilic, nous vous conseillons tout de même d'acheter des pousses
car ce sont des plantes qui prennent du temps à germer.

Donc:

Mettre le terreau par dessus les cailloux de drainage, semez 5 ou 6 graines par pot de yaourt, c"est bien suffisant, tassez doucement les graines avec les doigts et rajoutez un peu de terreau par dessus.

Ensuite:

Vous placez votre pot sur votre soucoupe et versez assez d'eau pour
qu'elle puisse apparaisse au fond de la soucoupe. Enlevez l'excédent
d'eau et assurez-vous d'arroser votre plante une fois par semaine.

Souvenez-vous que ces plantes doivent être exposées au soleil et positionnées près d'une fenêtre.

Pour l’entretien, si d'aventure vous avez des insectes dessus, utilisez
de l'huile d'olive en spray sur vos plantes, cela vous débarrassera de
vos parasites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mer 8 Aoû - 8:10

FOCUS SUR


potentilla fruticosa






Petit buisson à la floraison longue durée, Potentilla fruticosa est une plante sans soucis à avoir chez soi !

Un petit peu de botanique...


Potentilla fruticosa, aussi appelée potentille arbustive, appartient à
la grande famille des Rosacées. Le nom du genre vient du latin « potens »
qui signifie puissant et celui de l’espèce de « frutex », un buisson.
S’il fallait une preuve de la rusticité de cet arbuste, là voilà donc.


Son origine

On rencontre le vaste genre Potentilla dans toutes les régions tempérées de l’hémisphère Nord.


Portrait

Cet arbuste caduc, compact et buissonnant, exhibe de jolies fleurs
simples de la fin du printemps jusqu’en octobre. Une floraison longue
durée qui varie, selon les variétés, du jaune vif au rouge vermillon en
passant par l’orange ou le rose saumon. Les fleurs attirent un grand
nombre de butineurs et d’insectes auxiliaires naturels utiles contre les
ennemis du jardin. Les petites feuilles composées sont très finement
découpées et légèrement soyeuses. Potentilla fruticosa est donc une
plante très rustique, qui sait s’accommoder de tous les sols, même les
plus ingrats. Elle excelle en plein soleil. Facile à entretenir, une
taille légère de formation est conseillée au début du printemps lorsque
les bourgeons foliaires commencent à éclore.



Comment la soigner ?

L’oïdium est bien l’une des seuls maladies à craindre. Un champignon
inesthétique, il est vrai, mais bien inoffensif pour la potentille. De
quoi s’abstenir de traiter donc.




Utilisations

Intéressante si on la plante simplement en isolé, la potentilla
arbustive peut aussi constituer de petites haies. Elle à toute sa place
dans les massifs Mixez les variétés et les coloris pour créer un camaïeu
original ! On peut également la cultiver en pot, à condition d’en
choisir un assez grand qui permettra à la plante de tenir les années
sans s’essouffler.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 14 Aoû - 2:44

FOCUS SUR


rosa rugosa






Robuste et florifère, ce rosier à l’aspect sauvage vous étonnera également par ses gros fruits rouges comestibles.

Un petit peu de botanique...


Rosa rugosa est une espèce emblématique au sein du très vaste genre des
rosiers puisqu’elle est à l’origine de nombreuses créations. Le rosier
rugueux fut, en effet, l’un des premiers rosiers à être cultivé.

Son origine


Rosa rugosa est un rosier originaire du Japon, où l’on pouvait sans
doute le rencontrer à l’état sauvage dans les zones de broussailles.

Portrait


Le rosier rugueux est un arbuste pouvant atteindre jusqu’à 2 m de
hauteur au beau feuillage vert, plutôt clair et légèrement gaufré. Comme
son nom l’indique, ses tiges portent une multitude de petites épines,
qui peuvent décourager celui qui s’y frotte.
Les fleurs simples, aux pétales roses ou rouges, et au cœur jaune pâle,
donnent à ce rosier cet aspect naturel et sauvage, qui fait tout son
charme. Dès la fin de la floraison, de gros fruits rouges globuleux
apparaissent. Ceux-ci sont comestibles et l’on peut en faire des
confitures. Sans action de votre part, cette fructification très
décorative persistera tout l’hiver.
Si on souhaite procéder à une taille de formation, il est donc plutôt
conseillé d’attendre le début du mois de mars pour supprimer les têtes
de tiges, avant un nouveau départ de végétation. Robuste et nécessitant
peu d’entretien, Rosa rugosa devrait très bien s’adapter à votre sol.
Pour profiter pleinement de son feuillage et des ses fleurs, on
conseillera tout de même de lui éviter le plein soleil et les zones
sèches et caillouteuses.



Comment le soigner ?


Le rosa rugosa est sensible à divers ravageurs et maladies :


Utilisations


Le rosier rugueux est une plante parfaite pour réaliser de belles haies
fleuries informelles, à l’aspect sauvage et bocager. Privilégiez dans ce
cas une taille légère. Ses tiges épineuses peuvent aussi faire de lui
un bon rempart contre les visiteurs indésirables. On peut également le
planter en isolé pour profiter de sa beauté simple ou l’incorporer dans
un massif un peu ombragé. Enfin, comme pour beaucoup de rosiers, la
plantation en pot n’est malheureusement pas très indiquée, car le
résultat risquerait d’être décevant.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 14 Aoû - 4:14

Mme Peel a écrit:
Cela veut-il dire qu'elle serait bien sur une terre comme ici, plutôt très sèche (quoique j'arrose tous les jours dans la mesure du possible) ?

j'ai un escalonia dans le jartdin derriére mme peel si tu oublies d'arroser c'est pas grave
je n'arrose jamais derriere et elle est toute belle toute seule
ce sont des plantes du chili alors la bas l'eau est rare
et c'est magnifique qd ça fleurit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 21 Aoû - 8:51

FOCUS SUR


la lavatère (Lavatera olbia)






Craquez pour la lavatère d’Hyères, un bel arbuste florifère, véritable bouquet de mauves en arbre.

Un petit peu de botanique...


La lavatère appartient à la famille des Malvacées dont la plus célèbre
des représentants n’est autre que la mauve, cette petite plante sauvage
qui pousse en bordure des champs en été. Du fait de la grande
ressemblance de ses fleurs avec celle-ci, Lavatera olbia est d’ailleurs
surnommée « mauve en arbre ».

Son origine


Lavatera olbia est une plante originaire du pourtour méditerranéen où elle pousse à l’état naturel au cœur de la garrigue.

Portrait


Lavatera olbia est un arbuste vigoureux et à croissance rapide. Son
feuillage gris-vert semi-persistant et légèrement duveteux fait un écran
parfait pour ses fleurs d’un très beau rose foncé. Celles-ci, qui
ressemblent beaucoup à celles de la mauve donc, s’épanouissent tout
l’été le long des branches. Une floraison longue et sans soucis qui dure
de juin à octobre.
La lavatère arbustive pourra atteindre, au maximum de son développement,
une hauteur et un étalement d’environ 2m. Mais ne vous inquiétez pas
devant ses dimensions, pour éviter un développement brouillon, il est
conseillé de la tailler assez sévèrement au mois de mars afin de
stimuler la pousse de nouvelles tiges et d’obtenir une belle floraison
l’été suivant.



Comment la soigner ?


La lavatère est sensible à divers ravageurs et maladies :



Utilisations


En raison de sa croissance rapide et de son feuillage dense et
décoratif, on peut utiliser Lavatera olbia au sein d’une haie fleurie
panachée. Elle a également toute sa place dans un massif associée à
d’autres arbustes aux teintes pastelles et douces. Sa culture en pot est
par contre plus délicate, du fait de sa forte croissance. Enfin, elle a
la particularité de bien résister aux embruns, on peut donc la planter
dans les jardins de bord de mer.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Lun 27 Aoû - 8:01

FOCUS SUR


le lilas des Indes (Lagerstroemia indica)






Très apprécié dans le Sud-Ouest et dans le Midi où
il excelle, le lilas des Indes conquiert peu à peu le reste de la
France, pour le plus grand plaisir des jardiniers !

Un petit peu de botanique...


Plus connu sous le nom de « lilas des Indes », Lagerstroemia indica
appartient à la famille des Lythracées. Mise à part sa floraison
abondante, il ne partage aucun lien de proximité ou de familiarité avec
le lilas commun (Syringa) que nous connaissons mieux !


Son origine

Si Lagerstroemia nous vient des Indes, c’est au sens large du terme. Il
est bien originaire d’Asie mais plus certainement de l’extrême Orient, à
savoir la Chine, le Japon et les îles du Pacifique.


Portrait

Vous ne connaissiez pas encore le lilas des Indes ? Alors apprêtez vous à
fondre pour ce superbe arbuste aux multiples qualités attractives, déjà
coup de cœur de nombreux jardiniers sudistes.
Lagerstroemia indica est un grand arbuste aux feuilles ovales cireuses
et luisantes très décoratives, notamment en automne lorsqu’elles
prennent des teintes rougeâtres. Dans certaines régions, il peut être
conduit en arbre sur un petit tronc, ce qui permet de mettre en évidence
sa belle écorce. D’abord lisse et grisâtre, elle tend à s’exfolier par
petites plaques, laissant peu à peu apparaître des tâches couleur
caramel.
Mais l’intérêt principal de cette plante tient surtout à sa floraison
majestueuse et flamboyante. De juin aux premières gelées, de longues et
denses inflorescences en pannicules éclosent à l’extrémité des tiges.
Les coloris sont nombreux : du blanc au rouge, en passant par le rose,
le pourpre, l’orange... En tous points, le lilas des Indes est un vrai
plaisir pour les yeux !


Comment le soigner ?

Le lilas des Indes est sensible à divers ravageurs et maladies :


Utilisations

De votre région et de ses conditions climatiques dépendra la conduite de
votre Lagerstroemia et l’utilisation dont vous pourrez en faire.
Dans les régions très douces où l’ensoleillement et la chaleur estivale
sont suffisants (Sud-Ouest, Midi, côte Atlantique…), on rencontre
souvent le lilas des Indes conduit en petit arbre sur tige. Il fait
alors merveille au centre d’un jardin, en plein soleil, ou dans un
alignement, une haie pas trop dense. On peut également le laisser
prendre sa forme naturelle en touffe pour obtenir un bel arbuste branchu
et élégant.
Dans les régions plus froides, un recépage à ras en mars est conseillé
pour assurer la vigueur de l’arbuste. Dès lors, impossible de le voir
s’élever. Il gardera une forme plus basse et buissonnante.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Jeu 6 Sep - 8:50

FOCUS SUR


les bambous Fargesia






Résistants et non traçants, avec les Fargesia, n’ayez plus peur de planter du bambou au jardin !


Un petit peu de botanique...

Comme toutes les graminées, les bambous appartiennent à la famille des
Poacées. Rien de surprenant à cela lorsque l’on sait que le bambou est
en réalité…une herbe. Tellement nombreux, ils forment à eux seuls une
sous-famille, celle des Bambusoïdées. Et c’est au sein de celle-ci que
l’on retrouve le genre auquel nous nous intéressons aujourd’hui, celui
des Fargesia. Il regroupe plusieurs espèces cultivées au jardin pour
leurs qualités ornementales telles que Fargesia rufa, F. murieliae, F.
nitida ou F. robusta…


Son origine

Plantes emblématiques de l’Asie, les bambous n’en sont pas moins
présents naturellement sur tous les continents à l'exception de l'Europe
et de l’Antarctique. Comme beaucoup, ceux du genre Fargesia, viennent
du pays dont le bambou est un symbole, la Chine.


Portrait

Les bambous Fargesia possèdent de nombreuses qualités pour leur culture
en ville, dans des espaces réduits et sous nos latitudes. Tout d’abord,
les Fargesia ont une croissance cespiteuse et sont non traçants.
( C'est-à-dire qu’ils poussent en touffe et que leur capacité de
propagation racinaire est assez faible.) Caractéristique très importante
lorsque l’on sait que certains bambous sont parfois listés comme des
espèces invasives et son craints pour leurs dégâts.
De plus, ce sont des bambous de taille moyenne qui ne dépassent pas 3 m
de hauteur environ. Enfin, la plupart des Fargesia résistent très bien
au froid et aux conditions de vie citadines parfois âpres.
Reste que les espèces et les cultivars se différencient par des aspects
et des caractéristiques esthétiques différentes. Chez la plupart, les
feuilles sont en général longues et fines, vertes et brillantes. La
couleur des cannes, elle, peut varier du vert franc au jaune or en
passant par des coloris moins habituels. Celles de Fargesia nitida
‘Jiuzhaigou’, par exemple, virent du vert au orange puis au rouge
pourpre avec l’âge. Superbe, tout simplement...



Comment les soigner ?

À moins d’héberger un panda dans votre jardin, peu de tort pourra être
fait à votre bambou Fargesia. Attention cependant à leur emplacement,
leurs feuillages n’apprécient guère les expositions trop ensoleillées,
chaudes et séchantes.



Utilisations

De part leur attitude de croissance, les Fargesia sont des bambous qui
conviennent particulièrement pour la plantation en solitaire. Pour la
plantation en pleine terre au jardin, associé à des plantes à fleurs,
des arbustes, des graminées, des vivaces, etc…choisissez F. robusta qui,
comme son nom l’indique, s’accommode très bien du plein soleil, au
contraire de ces cousins. En pot, sur une terrasse ou un balcon, ils
pourront supporter les conditions atmosphériques les plus sévères. C’est
le cas de F. rufa par exemple. Quant à F. murielae, il est tout
particulièrement indiqué pour réaliser des haies. N’hésitez pas,
toutefois, à l’intercaler avec d’autres types de plantes de haies, pour
casser la monotonie.



Fargesia rufa
Fargesia robusta
Fargesia nitida Jiuzhaigou
Fargesia murieliae 60 cm
Fargesia murieliae 125 cm
5 mètres de haie de bambou

Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 11 Sep - 14:08

FOCUS SUR


la symphorine







Avec ses grappes de perles blanches nacrées ou roses, la symphorine est un joli arbuste qui se plait partout.


Un petit peu de botanique...

Appartenant à la famille des Caprifoliacées, la symphorine est un genre
de petits arbustes dont il existe une quinzaine d’espèces. Son nom latin
est Symphoricarpos, qui signifie littéralement en grec « fruits
rassemblés » (carpos et symphoros).


Son origine

Le genre Symphoricarpos est originaire majoritairement d’Amérique du
Nord, des sous-bois du Canada jusqu’au Mexique actuel. On le trouve
également en Chine.


Portrait

Sobres et robustes, les symphorines sont des petits arbustes
passe-partout très accommodants au jardin. Elles possèdent un feuillage
dense et vigoureux, vert sombre et caduc en hiver. Pour autant, c’est
bien à l’automne et durant la mauvaise saison, une fois les feuilles
tombées, que la symphorine offre tout son charme. Alors que les petites
fleurs en clochettes passent plutôt inaperçues en début d’été malgré
leur fort pouvoir attractif pour les butineurs, les petites baies
ovoïdes qui succèdent sont particulièrement attractives et durables.
Blancs nacrés ou roses bonbon selon les espèces et les variétés, les
fruits de la symphorine lui valent le surnom d’ « arbre à perles ». La
preuve que le Symphoricarpos est un petit « bijou » qui ne demande qu’à
prendre place chez vous ! En plus, ces petites grappes aux couleurs
surprenantes et qui font crouler les frêles branches de l’arbuste
plaisent beaucoup aux enfants. Il est toutefois important de rappeler
que leur légère toxicité peut conduire à des nausées et des irritations
des muqueuses en cas d’ingestion.


Comment la soigner ?

Aucun ennemi à signaler !


Utilisations

La symphorine est un arbuste idéal pour l’automne. Alors que les
feuilles vont commencer à chuter, elle apportera une touche de
délicatesse et de gaieté au jardin dès la fin du mois d’août. Très peu
gourmande en eau et en nutriments, indifférente à la nature du sol, très
rustique au gel, supportant très bien la taille, la symphorine a sa
place sur tous les terrains et dans toutes les configurations.
On peut la planter dans un massif, en sujet isolé, dans haie libre ou
taillée, sur un talus, dans une pente voire dans un grand pot… Libre à
vous de lui trouver une place et de l’accompagner d’autres arbustes, par
exemple. En ville, elle résiste bien à la pollution et ses baies
attireront les oiseaux en hiver.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 11 Sep - 14:13

Cristal a écrit:
FOCUS SUR


le lilas des Indes (Lagerstroemia indica)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Très apprécié dans le Sud-Ouest et dans le Midi où
il excelle, le lilas des Indes conquiert peu à peu le reste de la
France, pour le plus grand plaisir des jardiniers !

Un petit peu de botanique...


Plus connu sous le nom de « lilas des Indes », Lagerstroemia indica
appartient à la famille des Lythracées. Mise à part sa floraison
abondante, il ne partage aucun lien de proximité ou de familiarité avec
le lilas commun (Syringa) que nous connaissons mieux !


Son origine

Si Lagerstroemia nous vient des Indes, c’est au sens large du terme. Il
est bien originaire d’Asie mais plus certainement de l’extrême Orient, à
savoir la Chine, le Japon et les îles du Pacifique.


Portrait

Vous ne connaissiez pas encore le lilas des Indes ? Alors apprêtez vous à
fondre pour ce superbe arbuste aux multiples qualités attractives, déjà
coup de cœur de nombreux jardiniers sudistes.
Lagerstroemia indica est un grand arbuste aux feuilles ovales cireuses
et luisantes très décoratives, notamment en automne lorsqu’elles
prennent des teintes rougeâtres. Dans certaines régions, il peut être
conduit en arbre sur un petit tronc, ce qui permet de mettre en évidence
sa belle écorce. D’abord lisse et grisâtre, elle tend à s’exfolier par
petites plaques, laissant peu à peu apparaître des tâches couleur
caramel.
Mais l’intérêt principal de cette plante tient surtout à sa floraison
majestueuse et flamboyante. De juin aux premières gelées, de longues et
denses inflorescences en pannicules éclosent à l’extrémité des tiges.
Les coloris sont nombreux : du blanc au rouge, en passant par le rose,
le pourpre, l’orange... En tous points, le lilas des Indes est un vrai
plaisir pour les yeux !


Comment le soigner ?

Le lilas des Indes est sensible à divers ravageurs et maladies :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Utilisations

De votre région et de ses conditions climatiques dépendra la conduite de
votre Lagerstroemia et l’utilisation dont vous pourrez en faire.
Dans les régions très douces où l’ensoleillement et la chaleur estivale
sont suffisants (Sud-Ouest, Midi, côte Atlantique…), on rencontre
souvent le lilas des Indes conduit en petit arbre sur tige. Il fait
alors merveille au centre d’un jardin, en plein soleil, ou dans un
alignement, une haie pas trop dense. On peut également le laisser
prendre sa forme naturelle en touffe pour obtenir un bel arbuste branchu
et élégant.
Dans les régions plus froides, un recépage à ras en mars est conseillé
pour assurer la vigueur de l’arbuste. Dès lors, impossible de le voir
s’élever. Il gardera une forme plus basse et buissonnante.
Mon Eden.

j'en ai un dans le jardin c''est un arbre magnifiquie çà pousse trés trés lentement et le bois du tronc c'est tout lisse comme si c'était ciré, il est fleuri depuis fin juin et il y a encore des fleurs dessus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Monique
GENTIL MEMBRE
GENTIL MEMBRE
avatar

Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 11 Sep - 15:02

je ne connais pas mais il est superbe cet arbre !
Revenir en haut Aller en bas
Nura Admin
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 66

MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 11 Sep - 15:16

tu devrais en mettre un dans ton jardin c'est magnifique j'adore cet arbre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rescueyork.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 18 Sep - 14:11

FOCUS SUR


le Vitex agnus-castus






Un bel arbuste bleuté rustique et résistant.

Un petit peu de botanique...


Le Vitex agnus-castus appartient à la famille des Verbénacées. Si vous
avez du mal à retenir son nom latin, sachez qu’on l’appelle également
gattilier, arbre au poivre, poivre au moine ou arbre chaste en français.
En effet, il a longtemps été cultivé pour ses fruits à la saveur
poivrée et aux propriétés anti-aphrodisiaques, notamment par les moines.


Son origine

Le genre Vitex regroupe environ 250 espèces originaires d’Asie pour la
plupart. L’espèce agnus-castus est l’une des seules présente en Europe
et pousse à l’état naturel autour du bassin méditerranéen.


Portrait

Vitex agnus-castus est un grand arbuste aromatique au parfum poivré
remarquable. Cette odeur est dégagée par les fruits qui succèdent aux
épis de fleurs. De couleur bleue lilas ou bien violacées, blanches ou
rosées chez différents cultivars, les fleurs présentent tout leur
attrait au jardin à la fin de l’été et au début de l’automne,
c'est-à-dire d’août à octobre. Les feuilles composées-palmées du Vitex
sont très élégantes, elles aussi, mais tombent à l’automne du fait de
leur caractère caduc.
Assez vigoureux, le gattilier peut facilement dépasser 2 à 3 m de
hauteur. Toutefois, sa taille reste en général plus modeste car il est
conseillé de réduire à environ 1/4 la longueur de ses branches dès le
début du printemps (mars-avril). Dans le cas contraire, il tendra à
former une grande ramure et la qualité de sa floraison pourrait
diminuer. Le Vitex est assez rustique et résiste, en général, à la
sécheresse et jusqu’à des températures négatives de -15°C, à condition
d’être dans un sol bien drainé.



Comment le soigner ?

Le Vitex agnus-castus a très peu d’ennemis. Il peut arriver que des boursouflures apparaissent.



Utilisations

Vous pouvez réserver à votre Vitex agnus-castus une situation bien
ensoleillée, même dans un terrain un peu sec et ingrat. Il devrait
pouvoir réussir à s’exprimer sans trop de difficultés, de manière isolée
ou dans un bosquet. On peut également l’incorporer dans une haie
informelle dans laquelle son feuillage se remarquera bien.
Mon Eden
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   Mar 25 Sep - 2:28

FOCUS SUR


le Phormium tenax






Originaire de Nouvelle Zélande, cette plante insolite apporte une touche d’exotisme au jardin.

Un petit peu de botanique...

Le phormium appartient à la famille des Agavacées, comme les agaves
donc, ou les yuccas. On l’appelle parfois lin de Nouvelle-Zélande, même
si ce nom ne lui convient pas particulièrement.


Son origine

De la Nouvelle-Zélande, vous connaissiez sans doute les moutons, le kiwi
et les terribles rugbymen All blacks ! Vous saurez désormais qu’avec
les fougères arborescentes, le phormium est une autre plante
emblématique de cette grande île du Pacifique.


Portrait

Chic, graphique et attirant, le phormium est l’une des plantes les plus
en vogue du moment ! Cette vivace aux allures de grande herbe étonne
par ses longues feuilles épaisses et arquées. Du vert clair au pourpre,
en passant, selon les variétés, par des teintes rouge, orange ou
cuivrées, son feuillage persistant coloré se révèle pourtant extrêmement
sobre et élégant. De part son port dressé, Phormium tenax peut
atteindre 1 à 2 m, parfois un peu plus au bout de quelques années de
culture.
Son allure exotique laisse à penser que le phormium ne résiste pas aux
faibles températures. Pourtant il se montre plus rustique qu’on ne le
croit. S’il apprécie la douceur du bord de mer où il supporte les
embruns, bien paillé au pied et idéalement protégé avec un voile
d’hivernage, il devrait résister aisément aux températures négatives (au
moins jusqu’à -5°C) dans les terres.
Enfin, si le Phormium n’est pas, à proprement parler, une plante réputée
pour ses fleurs, les vieux sujets peuvent parfois nous gratifier d’une
floraison estivale étonnante sous la forme de hautes hampes florales aux
panicules rouge sombre ou jaune clair.



Comment le soigner ?


Le Phormium tenax est sensible à divers ravageurs et maladies :


Utilisations


Le phormium est une belle vivace architecturale qui fait merveille dans
les massifs, tout au long de l’année, excepté l’hiver où il peut être
nécessaire de l’emmitoufler. Beau en isolé, il s’accorde très bien avec
les plantes fleuries et les graminées bercées par le vent. En pot, son
côté exotique évoquant le voyage est idéal en bordure de terrasse à la
belle saison. Quoiqu’il en soit, le phormium est aussi bien une plante
adaptée aux jardins zen, contemporains et minimalistes, qu’aux décors
plus fournis et diversifiés.
Mon Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques conseils pour débutantes: ( jardinage )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseils pour un élevage d'escargots
» conseils pour compresseur
» Besoin de conseils pour travail sur bovins
» Conseils pour des cycas
» Besoin de conseils pour l'arrivée d'une deuxième chienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rescue york :: Bavardage en Tout Genre :: Plantes et Jardins-
Sauter vers: